/sports/opinion/columnists
Navigation

Une défaite difficile à digérer

Coup d'oeil sur cet article

La défaite de 2 à 1 du CF Montréal, samedi, contre le Sporting de Kansas City, ne sera pas facile à oublier pour les hommes de Wilfried Nancy.

Et pourtant, le CF Montréal a disputé une superbe première demie, l’une de ses meilleures. Les joueurs ont bien attaqué et ont bien su traverser les lignes du bloc défensif du Sporting. La formation montréalaise a réalisé de belles remises qui ont déséquilibré la défense adverse.

Mais le club n’a pas été en mesure de tirer avantage de sa bonne performance. Le pointage aurait dû être de 2 à 0 pour le CF Montréal après les 45 premières minutes. Mais même si la défense montréalaise était tout de même très confortable, ce fut l’égalité 1 à 1 après la première demie.

Historiquement, le Sporting a toujours été un club dangereux en MLS. Cette saison, c’est très différent. Il est très loin de son niveau habituel. Même s’il a gagné, le Sporting a démontré les raisons pour lesquelles il est dans les bas-fonds du classement de la MLS. Il n’a vraiment pas bien joué et n’a pas été du tout dangereux offensivement, hormis Roger Espinoza, qui est l’un des meilleurs joueurs de la ligue.

Et c’est pour ces raisons que la défaite du CF Montréal est difficile à digérer.

Une première demie spectaculaire

Les deux buts qui sont survenus en première demie de ce match ont été spectaculaires. Le but du CF Montréal a été le résultat de superbes actions collectives. Plusieurs joueurs ont été impliqués lors de cette réalisation. Ismaël Koné a bien fait tourner le ballon au milieu de terrain et a réalisé une remise précise à Lassi Lappalainen. Le Finlandais a fixé et battu son défenseur et a fait un centre de qualité à Romell Quioto, qui a trouvé le fond du filet.

Personnellement, j’ai beaucoup aimé Koné dans ce match. Il a bien joué, oui, mais il voulait toujours être impliqué dans le jeu, à tout moment de la rencontre. Il voulait toujours aider l’équipe. Pour ce qui est de Lappalainen, il a probablement joué sa meilleure demie depuis un bon bout de temps. Il a bien participé au jeu offensif, en compagnie de Quioto, en produisant plusieurs centres très dangereux.

Tout aussi spectaculaire, le but de Kansas City était cependant le résultat d’un superbe geste technique individuel. Espinoza, sous pression, a été en mesure de voir que Sebastian Breza était un peu sorti de son filet et a réalisé un beau geste de son pied gauche. Son but créait l’égalité en première demie. Et je pense qu’il est un bon exemple pour les jeunes joueurs qui veulent apprendre à avoir une bonne vision du jeu.

Il s’agissait ainsi de deux buts complètement différents, mais spectaculaires à leur manière. Une action collective et un superbe geste technique.

Beaucoup d’erreurs

Mais le CF Montréal a fait beaucoup d’erreurs dans cette victoire du Sporting, entre autres sur le premier but. Si -Romell Quioto a mal paru sur le but initial, c’est une erreur collective qui a coûté le deuxième but, et ça, c’est pire. Kamal Miller et Rudy Camacho étaient tous deux hors position ; Miller a mal jugé le ballon et Camacho n’a pas couvert la potentielle erreur de son coéquipier. Les joueurs au milieu de terrain ont également manqué d’anticipation sur ce jeu. Ceci montre, encore une fois, la faiblesse du jeu défensif de la formation montréalaise, et ce, même contre un rival qui n’a pas posé tant de problèmes que ça.

Oui, le CF Montréal était tout de même privé des services de Djordje Mihailovic et de Victor Wanyama. Même si Kansas City a gagné, le Sporting n’a pas bien joué. Il a toutefois tiré avantage des erreurs individuelles et collectives du CF MTL.

J’imagine que les joueurs et le personnel technique ne devaient pas du tout être contents de ce résultat. Mais il faudra l’oublier rapidement.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.