/entertainment/tv
Navigation

La COVID-19 emporte Pierre Marcotte

Le populaire animateur de variétés est décédé mercredi soir de la COVID-19

Coup d'oeil sur cet article

L’ancien animateur et homme d’affaires québécois Pierre Marcotte est décédé mercredi, à l’âge de 83 ans, a confirmé TVA Nouvelles.

- Écoutez Marika Simard au micro de Vincent Dessureault sur QUB radio :

Il a succombé à la COVID-19 à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, ont confirmé les Productions Martin Leclerc, par communiqué.

Au cours de sa carrière à la télévision, Pierre Marcotte a animé plusieurs quiz et émissions de variétés.
Photo d’archives
Au cours de sa carrière à la télévision, Pierre Marcotte a animé plusieurs quiz et émissions de variétés.

Né en 1938 à Joliette, Pierre Marcotte a commencé sa carrière en tant qu’animateur à la radio.

Après des contrats à Granby, Trois-Rivières et Québec, il devient l’un des principaux animateurs de la célèbre radio montréalaise CKVL.

Shirley Théroux, Pierre Marcotte et Joël Denis à l'émission «Les Tannants».
Photo courtoisie Télé-Métropole
Shirley Théroux, Pierre Marcotte et Joël Denis à l'émission «Les Tannants».

La télé lui sourit

La radio laisse ensuite place à une carrière à la télévision, où il débute en coanimant des émissions de variétés avec Claude Boulard.

C’est cependant avec l’émission Les Tannants, diffusée à Télé-Métropole dans les années 1970, qu’il connaîtra un véritable succès.

Pierre Marcotte dans les années 1960.
Photo d’archives
Pierre Marcotte dans les années 1960.

C’est lors de cette série de variétés qu’il rencontrera son ex-épouse, la chanteuse et animatrice de télévision Shirley Théroux, mais aussi le chanteur Joël Denis, Roger Giguère, ou encore Gilles Latulippe.

«Je perds un complice, un chum, un ami. On a fait les 400 coups ensemble. On a fait des belles tournées, une émission extraordinaire», a d’ailleurs regretté un Joël Denis hautement ému, joint par Le Journal mercredi en soirée.

«C’était un peu comme mon frère. Il était toujours près de moi. Il croyait vraiment à ce que je faisais», a-t-il ajouté sur les ondes de TVA Nouvelles.

Roger Giguère, Shirley Théroux et Pierre Marcotte dans l’émission Les Tannants, diffusée à Télé-Métropole, dans les années 1970.
Photo d’archives
Roger Giguère, Shirley Théroux et Pierre Marcotte dans l’émission Les Tannants, diffusée à Télé-Métropole, dans les années 1970.

Une longue carrière

Après ce succès télévisé, Pierre Marcotte animera plusieurs émissions dans les années 1990 et 2000, aussi bien à TVA qu’à TQS, ou encore au Canal Vox.

Grandement apprécié du public, l’animateur de variétés a remporté au cours de ses 50 années de carrière de nombreux prix, dont un trophée Artis, un trophée Méritas et un prix MetroStar.

Les complices Joël Denis et Pierre Marcotte au Gala des 32es prix Gémeaux, le 17 septembre 2017.
Photo d’archives, Agence QMI
Les complices Joël Denis et Pierre Marcotte au Gala des 32es prix Gémeaux, le 17 septembre 2017.

Il a également occupé le poste de président de la Fondation des artistes.

Amoureux de la mer et des bateaux, il avait quitté Montréal pour s’installer dans Charlevoix, sans tout à fait délaisser le showbiz.

Il était remonté sur scène avec les Tannants lors de la tournée C’est fou fou fou !, en 2016, et devait d’ailleurs se produire à l’automne prochain dans une série de spectacles au Casino de Montréal.

Pierre Marcotte lors de la première médiatique du spectacle des Tannants, le 18 octobre 2016, au Théâtre Étoile Banque Nationale, à Brossard.
Photo d’archives, Agence QMI
Pierre Marcotte lors de la première médiatique du spectacle des Tannants, le 18 octobre 2016, au Théâtre Étoile Banque Nationale, à Brossard.

Plusieurs talents

En parallèle de sa carrière sous les feux des projecteurs, Pierre Marcotte a aussi eu la casquette d’homme d’affaires en gérant plusieurs restaurants.

Il a ainsi été le propriétaire de l’établissement la Boucherie dans le Vieux-Montréal, et a été gestionnaire du célèbre restaurant Hélène-de-Champlain, situé sur l’île Sainte-Hélène du parc Jean-Drapeau, fermé depuis 2010.

Pierre Marcotte, ici en 1988, a été gestionnaire du restaurant Hélène-de-Champlain, sur l’île Sainte-Hélène, à Montréal. L’établissement est fermé depuis 2010.
Photo d’archives
Pierre Marcotte, ici en 1988, a été gestionnaire du restaurant Hélène-de-Champlain, sur l’île Sainte-Hélène, à Montréal. L’établissement est fermé depuis 2010.

Il laisse dans le deuil sa conjointe Denise Plouffe et ses deux fils qu’il a eus, l’un avec la chanteuse Shirley Théroux et l’autre avec sa première épouse, la chanteuse Ginette Ravel.

— Avec la collaboration de l’Agence QMI

Des réactions

«Mes condoléances à la famille et aux proches de ce “Tannant“»

– François Legault, premier ministre du Québec

«Un très charmant monsieur»

– Guy A. Lepage, animateur

«C’était un gentleman, un homme merveilleux et un gars qui n’avait pas de malice»

– Joël Denis, chanteur

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.