/sports/opinion/columnists
Navigation

Aventure, dépaysement et poissons-trophées

Campeau poisson
Photo courtoisie Jacques André Fontaine, Mike Hay, Claude Tassé, Franck Bouxom, Tim Hendricks et Darquis Gagné exhibent fièrement les ombles chevaliers qu’ils ont déjoués en un seul avant-midi, il y a 10 jours à peine.

Coup d'oeil sur cet article

Je vous présente aujourd’hui un site offrant un des meilleurs potentiels de pêche que j’ai eu l’occasion de visiter.

• À lire aussi: À propos des poissons sportifs

Nous rêvons tous de nous rendre un jour dans un éden halieutique où les poissons géants foisonnent. Dans le Grand Nord québécois, juste à la limite de la ligne des arbres, on retrouve un cours d’eau mondialement connu : la rivière aux Feuilles. Cette dernière se déverse vers l’est dans le lac du même nom. Les plus grandes marées au monde modifient constamment cet environnement hydrique en variant le niveau de 16 mètres de hauteur. À marée basse, entre la rivière et le lac, il se forme un réservoir d’une superficie de 40 km2, qu’on appelle l’estuaire. Il est isolé entre deux imposantes chutes. À l’opposé, lors des marées montantes, il s’agit d’une tout autre histoire, puisque l’eau de la baie d’Ungava vient gonfler le tout et redonner accès aux poissons migrateurs, d’un bout à l’autre. 

Ce superbe saumon de l’Atlantique a offert un combat digne de mention à Jean-Pierre Laforest, de Lac-des-Îles, avant d’être retourné à l’eau.
Photo courtoisie
Ce superbe saumon de l’Atlantique a offert un combat digne de mention à Jean-Pierre Laforest, de Lac-des-Îles, avant d’être retourné à l’eau.

Des pionniers

Il y a près d’une quinzaine d’années, Billy Cain a fait l’acquisition, avec son père, d’une pourvoirie où il avait déjà travaillé. Ils ont nommé cet endroit Johnny and Billy Cain Outfitters. 

Depuis quelques années, ils peuvent compter sur l’aide de Charly, 23 ans, faisant partie de la troisième génération de guides.

Différences

Les deux marées journalières génèrent un taux de salinité avoisinant les 35 % dans le bassin de l’estuaire. Les prédateurs qui y séjournent peuvent s’y gaver de crevettes et de lançons, un poisson--fourrage présent en abondance. La population piscicole locale est constituée d’environ 75 % de résidents. Les autres spécimens vont et viennent.

Cette pourvoirie du Nunavik n’est en activité que quelques semaines annuellement, soit de la mi-juin à la mi-août. Cette courte période correspond aux meilleurs segments de migration. 

Le seigneur

L’espèce la plus prisée et la plus présente dans ce beau coin de pays est l’omble chevalier. En plus d’être un batailleur acharné qui fera arquer votre perche dans tous les sens et qui fera lamenter votre moulinet, il est à mon avis le poisson ayant la chair la plus délectable.

Tout comme le saumon, l’arctic char s’alimente principalement en eaux salées. Après avoir passé les longs mois hivernaux dans les eaux douces en amont, il séjourne dans l’estuaire en été. Durant cette période, il se nourrit abondamment, se constitue des réserves et croît rapidement.  

Lorsqu’on se concentre sur cette espèce, on a de bonnes chances de combattre une dizaine de spécimens ou plus par jour. Certains le pêchent à la traîne ou au lancer avec des cuillères métalliques comme les Bully, les Pixee, les Williams Wabler, les Ridge Back, les Krokodile, etc. Quelques amateurs se serviront plutôt d’offrandes lourdes comme des Cotton Cordell CC Spoon, des Swedish Pimple, des Heddon Sonar Flash, des Bomber Slab Spoon ou autres de ce type pour les taquiner à la dérive. Même les leurres souples sur tête lestée auront d’excellents résultats. Les moucheurs feront eux aussi réagir de nombreux poissons avec des Wooly Bugger et certaines autres imitations de crevettes, ainsi que des streamers

La taille moyenne des captures se situe entre 2,5 et 4 kg. Chaque jour de notre excursion, nous avons vu de costauds opposants dépassant les 5 kg, dont un de 8 kg. 

Le roi

Dans l’hémisphère ouest, la rivière aux Feuilles est le site le plus nordique où le saumon atlantique se reproduit. Afin de protéger cette espèce, le pourvoyeur exige que les clients relâchent sur-le-champ toutes les prises accidentelles. Le seul hic, c’est que des saumons, il y en a beaucoup et ils se laissent fréquemment tenter par les leurres destinés aux ombles chevaliers. Mis à part les petits spécimens, plusieurs gros batailleurs totalement déchaînés se ruent sur nos présentations. Lors de notre visite, du 2 au 8 juillet dernier, presque tous les pêcheurs de notre groupe de huit personnes ont croisé le fer chaque jour avec ces missiles argentés à l’énergie infinie. Tim et Mike, deux sympathiques manieurs de canne américains ont franchi, sans le vouloir, la barre des 8 kg. 

La princesse

Moins rapide que les deux espèces précédemment citées, la truite de mer ne fréquente pas le chenal principal pour éviter de se faire dévorer par les bélugas et se cache le long des escarpements et des bordures des roches.

Si vous êtes un lecteur assidu, vous savez que je pourchasse l’omble de fontaine aux quatre coins de la province depuis plus de 35 ans. Il y a moins de 10 jours, lors de mon expédition chez Johnny et Billy Cain, sachez que j’ai fracassé tous mes records personnels en attrapant dans une même journée, huit ogresses pesant plus de 4 lb ainsi qu’un trophée frôlant la marque des 7 lb. Wow ! Quelle belle expérience ! Elles ne pouvaient simplement pas résister à la vue d’un petit poisson-nageur trapu. 

Itinéraire

Pour accéder à ce paradis de pêche et séjourner dans les installations modestes, rudimentaires, confortables, fonctionnelles, avec eau chaude, douche et toilettes, vous devez vous rendre à l’aéroport Dorval. Un vol commercial de 2 h 20 de la firme Canadian North vous fera transiter à Kuujjuaq, puis un Twin Hotter sur roues vous amènera jusqu’à la communauté autochtone de Tasiujuaq. Un bateau de transport très sécuritaire, baptisé Qilalugaq, complétera le trajet jusqu’à destination.


► Pour en savoir plus, composez le 819‐633-5498 ou visitez le site leafriverestuarylodge.com. Pour obtenir des renseignements en français, vous pouvez contacter le 819-633-5476 après 17 h.

► Je vous invite à me suivre sur Facebook.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.