/entertainment/movies
Navigation

Alicia Silverstone blâmée parce qu’elle dort avec son garçon de 11 ans

Alicia Silverstone blâmée parce qu’elle dort avec son garçon de 11 ans
Instagram

Coup d'oeil sur cet article

Une psychologue a blâmé l’actrice américaine Alicia Silverstone, 45 ans, qui a admis en entrevue dormir encore avec son garçon de 11 ans, une pratique qui en a fait sursauter plusieurs.  

Selon Reena B. Patel, spécialiste en éducation et psychologue, une telle façon de faire peut mener à des problèmes d’attachement pour l’enfant et limiter son développement psychologique. 

D'après cette experte, les parents devraient cesser de dormir avec leurs enfants à partir de cinq ans. 

Alicia Silverstone s’est ouverte à propos de son enfant unique, dans une entrevue accordée pour le podcast d’Ellen Fisher.

L’actrice considère qu’elle ne fait que suivre la nature en dormant près de son fils, dont elle partage la garde avec son ex-mari, Christopher Jarecki, de qui elle s’est séparée en 2018. 

Elle ajoute que son style parental est simplement celui d’une maman aimante. 

«Quand un enfant commence à remettre en question la différence entre les sexes, atteint la puberté et/ou commence se sentir mal à l’aise, il faut arrêter. Cela peut-être dès l'âge de cinq ans», juge l’experte questionnée par le MailOnline.

Selon elle, ce style d’attachement parental prolongé peut créer une codépendance chez l’enfant, limiter le développement de compétences d’autonomie et entraîner des défis dans ses autres relations. 

Elle ajoute qu’un enfant devrait commencer à dormir de manière autonome lorsqu’il est tout petit. 

Alicia Silverstone a partagé ses idées alternatives sur la façon d’éduquer les enfants dans son livre paru en 2014, The Kind Mama. Dans le bouquin, elle laisse entendre qu’un bébé qu’on laisse dormir seul dans un berceau subit ce qui s’apparente à de la négligence. 

Elle soulignait aussi qu’elle travaillait à avoir une communication authentique avec son enfant, et que la télévision était interdite chez elle. 

L’actrice a admis que sa façon de faire était différente, mais que l’opinion des autres n’était pas importante pour elle, et même qu’elle s’en fichait «complètement». 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.