/news/currentevents
Navigation

Le «roi du trafic de Xanax» dans la mire du fisc

Il se fait réclamer plus de 1,2 million de dollars

Beaudry Xanax
Photo tirée de Facebook Alexandre Beaudry

Coup d'oeil sur cet article

Voilà que le fisc se lance aux trousses du « roi du trafic de Xanax » en lui réclamant plus de 1,2 M$, alors que ce dernier est déjà dans la mire des Américains pour se faire extrader.

• À lire aussi: Le Montréalais roi du Xanax prépare un plan de sortie

• À lire aussi: Trahi par son pendentif: le «Roi du trafic de Xanax» demandera d’être libéré

• À lire aussi: Les États-Unis veulent juger un Montréalais considéré comme le roi du trafic de Xanax

L’Agence du revenu a enregistré une hypothèque légale sur le condo d’Alexandre Beaudry, au 29e étage de cette tour de L’Île-des-Sœurs.
Photo Pierre-Paul Poulin
L’Agence du revenu a enregistré une hypothèque légale sur le condo d’Alexandre Beaudry, au 29e étage de cette tour de L’Île-des-Sœurs.

Le Montréalais Alexandre Beaudry n’est pas au bout de ses peines avec la justice, alors que l’Agence du revenu du Canada vient d’enregistrer une hypothèque légale sur son condo de L’Île-des-Sœurs, situé au 29étage d’une tour. Il avait acheté comptant en septembre 2021.

Les motifs du fisc pour tenter de mettre la main sur 1,24 M$ n’ont pas été exposés dans l’avis déposé dans les derniers jours.

Beaudry y a été victime d’une violation de domicile avec agression en mai.
Photo d'archives, Agence QMI
Beaudry y a été victime d’une violation de domicile avec agression en mai.

On sait par contre que c’est dans ce condo que l’homme de 31 ans avait été victime d’une violation de domicile avec agression, où il s’était fait tabasser, ligoter et menacer avec une arme à feu en mai.

Des millions

Selon les autorités américaines qui cherchent à obtenir son extradition, il avait alors été visé pour son portefeuille de cryptomonnaie, qui contiendrait facilement des millions de dollars.

« Beaudry est en possession d’une somme substantielle de bitcoins », peut-on lire dans la requête.

Il a été arrêté le 30 juin à la demande des États-Unis, tandis qu’il était soupçonné d’être un mégatrafiquant de drogue sur le web clandestin (dark web).

Les Américains le soupçonnent d’être un trafiquant de Xanax sur le web caché, sous l’alias « AlpraKing », qui utilisait ce logo.
Photo courtoisie
Les Américains le soupçonnent d’être un trafiquant de Xanax sur le web caché, sous l’alias « AlpraKing », qui utilisait ce logo.

La Drug Enforcement Administration (DEA) mène une enquête depuis plusieurs années sur lui, et elle croit qu’il aurait écoulé pour plusieurs millions de comprimés de Xanax de contrebande grâce à plusieurs alias, dont « AlpraKing ». Il s’agit d’un dépresseur utilisé contre l’anxiété, qui est très populaire chez les jeunes.

Un « kingpin »

Dans une publication sur le site Reddit, que les autorités américaines attribuent à Beaudry, il se vantait publiquement d’être un ancien « kingpin » (baron de la drogue) du web clandestin.

L’enquête sur le Montréalais implique des analyses informatiques poussées, du recoupement d’informations ouvertes, l’investigation de comptes bancaires et des révélations d’anciens collaborateurs. 

La semaine dernière, l’accusé, qui est détenu, avait annoncé au tribunal qu’il souhaitait présenter un « plan de sortie » pour être remis en liberté en attendant la suite des procédures pour son extradition.

Il devra fournir d’importantes garanties, car la DEA craint qu’il fuit. Si jamais le procureur au dossier refuse le plan proposé, les avocats déposeront une requête en bonne et due forme pour sa libération. 

Sa prochaine audience est prévue vendredi prochain devant la Cour supérieure. 

– Avec Philippe Langlois

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.