/world/america
Navigation

Guatemala: démantèlement d'un réseau de trafic de migrants

Guatemala: démantèlement d'un réseau de trafic de migrants
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La justice du Guatemala a annoncé mardi le démantèlement d'un réseau important de trafic de migrants à destination des États-Unis, avec l'arrestation de 19 personnes, dont quatre sont réclamées par un tribunal de San Antonio, aux États-Unis. 

Guatemala: démantèlement d'un réseau de trafic de migrants
AFP

"Le groupe démantelé se consacrait de manière systématique au recrutement, au transport et à l'hébergement" de "migrants guatémaltèques" désireux d'entrer illégalement aux États-Unis, a déclaré lors d'une conférence de presse le chef du parquet guatémaltèque contre le trafic de personnes, Stuardo Campo.

"On estime qu'il s'agit d'un des plus grands et des plus puissants (réseaux) qui opérait" au Guatemala, a souligné le magistrat.

La police guatémaltèque et le département américain de la Sécurité intérieure ont coopéré pour mener à bien l'opération, a-t-il indiqué.

L'enquête a commencé en avril 2021 après la mort d'une migrante guatémaltèque à San Antonio, au Texas.

Guatemala: démantèlement d'un réseau de trafic de migrants
AFP

Les migrants devaient payer chacun l'équivalent d'entre 9.000 et 19.400 dollars pour gagner les États-Unis. Le réseau a ainsi pu accumuler près de deux millions de dollars sur des comptes bancaires.

Selon Stuardo Campo, cette opération constitue un "précédent important pour les extraditions de trafiquants d'êtres humains" du Guatemala vers les États-Unis.

Le chef du réseau Felipe Alonso et son adjointe Lesly Martínez figurent parmi les quatre membres du réseau réclamés par la justice des États-Unis.

Guatemala: démantèlement d'un réseau de trafic de migrants
AFP

Chaque année, des milliers de Guatémaltèques et de Centro-Américains fuient la misère et la violence et tentent de gagner les États-Unis en quête d'une vie meilleure.

Le 27 juin, 53 migrants ont été retrouvés morts dans un camion surchauffé à San Antonio, aux États-Unis, parmi lesquels 21 ressortissants guatémaltèques.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.