/news
Navigation

Un scientifique fait passer une tranche de chorizo pour une étoile

Un scientifique fait passer une tranche de chorizo pour une étoile

Coup d'oeil sur cet article

Le scientifique français Étienne Klein a présenté ses excuses sur Twitter pour un canular faisant passer une tranche de chorizo pour un cliché de l’étoile Proxima du Centaure, un geste qui avait pour but «d’inciter à la prudence» à propos des images circulant sur les réseaux sociaux.  

• À lire aussi: Une galaxie à 500 millions d’années-lumière photographiée

• À lire aussi: Le télescope James Webb pourrait avoir déjà trouvé la galaxie la plus distante jamais observée

«Je viens présenter mes excuses à ceux que mon canular, qui n’avait rien d’original, a pu choquer. Il voulait simplement inciter à la prudence vis-à-vis des images qui semblent éloquentes par elles-mêmes», a tweeté mercredi Étienne Klein, physicien et philosophe des sciences.

Dimanche, le scientifique français avait posté une photo d’une tranche de chorizo (saucisson espagnol) sur fond noir, en affirmant qu’il s’agissait d’une image de l’étoile la plus proche du Soleil, prise avec le tout nouveau télescope spatial James Webb (JWST).

«Photo de Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche du Soleil, située à 4,2 années-lumière de nous. Elle a été prise par le JWST. Ce niveau de détails... Un nouveau monde se dévoile jour après jour», commentait Etienne Klein au-dessus de la photo.

Sa publication, révélée par le média en ligne HuffPost, a connu un certain succès sur les réseaux sociaux avec 1334 retweets, 10 000 mentions «j’aime». Et trompé de nombreuses personnes.

«J’ai été surpris par l’ampleur que ça a pris: je pensais que l’image allait être immédiatement détectée comme étant fausse. Et quand j’ai vu qu’un grand journaliste de BFMTV (chaîne française d’informations en continu, Ndlr) s’extasiait, et qu’il risquait de la répandre, je lui ai signalé que c’était une blague. Il a pris ça avec beaucoup d’humour», a raconté Etienne Klein à l’AFP.

«J’ai ensuite présenté des excuses, car visiblement certains ont l’impression d’avoir été pris pour des andouilles, ce qui n’est pas du tout le cas», a plaidé le chercheur.

L’image de la tranche de chorizo est un canular récurrent, utilisé notamment il y a quelques années pour faire croire à la face cachée de la Lune.

«Le canular est une tradition ancienne chez les physiciens», souligne le scientifique de 64 ans, directeur de recherche au Commissariat à l’énergie atomique (CEA). Comme il l’a expliqué sur Twitter, son geste fait écho à l’affaire Sokal, du nom d’un physicien américain qui avait publié en 1996 un article canular dans une revue à comité de lecture.

«Un canular a une vertu pédagogique. Il dit notre faculté à être dupé, interroge notre rapport aux sources... On va vu pendant la COVID que certains scientifiques isolés pouvaient publier des contre-vérités sans être contredits», a ajouté Étienne Klein. Reste que sa fausse image a été «bien plus "likée"» que les vraies photos du James Webb, qu’il avait partagées auparavant sur Twitter. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.