/world/guerre-en-ukraine
Navigation

Centrale de Zaporijjia: Zelensky brandit le spectre de Tchernobyl

Coup d'oeil sur cet article

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a brandi le spectre de la catastrophe de Tchernobyl et a appelé, lundi, à de nouvelles sanctions contre la Russie, à la suite de nouvelles frappes à la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia, occupée par les Russes.

• À lire aussi: Aide d’urgence pour l’Ukraine: l’ONU augmente son appel, à 4,3 milliards de dollars

«Le monde ne doit pas oublier Tchernobyl et le fait que Zaporijjia est la plus grande centrale d’Europe. La catastrophe de Tchernobyl [en 1986], c’est l’explosion d’un réacteur et la centrale de Zaporijjia est dotée de six réacteurs», a-t-il déclaré lundi soir, dans son adresse vidéo quotidienne. 

Le site de la centrale de Zaporijjia, dans le sud de l’Ukraine, est sous contrôle russe depuis le 4 mars. Il a été bombardé à deux reprises à la fin de la semaine dernière, y compris à proximité d’un réacteur. Kyïv et Moscou se sont mutuellement accusés de ces frappes. 

«Il faut de nouvelles sanctions contre l’État terroriste et contre toute l’industrie nucléaire russe qui crée la menace de la catastrophe nucléaire», a poursuivi M. Zelensky. 

Le réacteur numéro 4 de la centrale de Tchernobyl avait explosé le 26 avril 1986, provoquant le plus important accident nucléaire civil et dégageant un nuage radioactif qui s’est propagé sur toute l’Europe. 

Un conflit de haute intensité ravage l’Ukraine depuis le 24 février, date à laquelle le président russe, Vladimir Poutine, a ordonné à son armée d’envahir le pays.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.