/sports/hockey
Navigation

Golden Knights: des anciens coéquipiers nuancent les propos de Pacioretty

Golden Knights: des anciens coéquipiers nuancent les propos de Pacioretty

Coup d'oeil sur cet article

Les récentes déclarations de Max Pacioretty, qui a écorché son ancienne organisation, les Golden Knights de Vegas, en évoquant un manque d’imputabilité des joueurs, ont fait réagir ses anciens coéquipiers présents au Pro-Am Gagné-Bergeron, mardi au Centre Vidéotron.

• À lire aussi: Patrice Bergeron impose le respect au Pro-Am

Jack Eichel a hésité quelque peu, lorsque questionné par les journalistes. Le centre vedette des Golden Knights a d’abord dit que les propos de Pacioretty étaient hors contexte, avant d’apporter davantage de précisions.

«Je pense que sa déclaration n’a pas bien été interprétée, a dit Eichel. Je connais Max et c’était un leader de notre équipe. Je ne pense pas qu’il voulait dire qu’il n’y avait pas d’imputabilité. Je crois que, parfois, lorsque tu joues à un endroit comme Vegas, tu peux perdre un peu le fil dans la saison. Le sentiment est différent là-bas. Je crois que nous devons tous être imputables dans la chambre.»

«Si tu ne gagnes pas la coupe Stanley, il y a toujours des éléments à améliorer», a-t-il poursuivi.

De son côté, Jonathan Marchessault a lui aussi avancé que les propos de l’ancien capitaine du Canadien étaient pris hors contexte, en plus de souligner qu’il gardait une bonne relation avec Pacioretty.

C’est dommage, selon Fleury

Le gardien Marc-André Fleury, qui a pris part à la première saison des Golden Knights, en 2017, a pesé ses mots, en plus d’hésiter pendant quelques secondes, avant de livrer ses commentaires.

«Lorsque j’étais là, mon but était de finir avec la victoire, a laissé entendre Fleury [...]. C’est sûrement un hasard que cela survienne après mon départ. C’est une très bonne équipe, ils ont beaucoup de bons joueurs. C’est un peu dommage de voir comment l’équipe a tourné.

«Il y a plusieurs gros noms qui étaient là au début et qui ont quitté. La chimie était vraiment bonne et tout le monde travaillait l’un pour l’autre. [Mais] chaque saison, ils ont laissé trois ou quatre gars partir.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.