/news/society
Navigation

Hydro-Québec peine à raccorder des maisons à l’électricité

Coup d'oeil sur cet article

Le nombre de nouvelles constructions est en augmentation et Hydro-Québec peine à suffire à la demande pour les brancher au réseau, comme c’est le cas à East-Angus, en Estrie, où des locataires ont dû attendre plusieurs jours avant de recevoir de l’électricité.

À Saint-François-Xavier-de-Brompton, le propriétaire d’une carrière, Richard Rouleau, attend même depuis 8 mois d’être raccordé au réseau électrique.

«Nous avons demandé un branchement à Hydro-Québec au mois de décembre dernier. On nous a alors dit que ça irait au mois de mai, nous sommes aujourd’hui au mois de juin et il n’y a toujours pas d’électricité», a-t-il expliqué.

À East-Angus, des locataires d’un nouvel immeuble à logements ont été raccordés mercredi, soit 20 jours plus tard que la date prévue.

«Je peux comprendre qu’il y ait eu différents phénomènes météo, mais quand même il faudrait mettre en priorité les gens qui sont emménagés et qui n’ont pas l’électricité», a commenté la mairesse d’East Angus, Lyne Boulanger.

Hydro-Québec explique ces délais principalement par une augmentation de 50 % des demandes de raccordement.

«Et il ne faut pas oublier les bris causés par la météo qui font en sorte que nos monteurs doivent répondre à des urgences et donc ne peuvent pas pendant ce temps-là raccorder de nouveaux clients», a souligné Véronique Lamarre, conseillère relation avec le milieu pour la Montérégie et l’Estrie chez Hydro-Québec.

En entrevue à TVA Nouvelles en fin de journée mercredi, Mme Lamarre a indiqué que la carrière d’Excavation Rouleau sera raccordée au réseau ce vendredi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.