/finance/business
Navigation

Inflation: les entreprises peinent à s’adapter aux attentes des Canadiens

Coup d'oeil sur cet article

Une majorité de consommateurs canadiens, soit 64 %, attendent des entreprises qu’elles s’adaptent plus rapidement à leurs nouvelles attentes, dans un contexte d’inflation et de changements climatiques.

Au total, 67 % des consommateurs canadiens admettent que la hausse des prix les a poussés à choisir des marques plus abordables lors de leurs récents achats. Et ce même si la pandémie les a incités à adopter un mode de vie plus durable.

C’est ce que révèle un nouveau rapport de l’entreprise de conseil Accenture, «Le paradoxe humain: du client au vivant» publié mercredi.

Dans ce contexte de «perturbations», deux tiers des personnes interrogées s’attendent ainsi à ce que les entreprises comprennent leurs besoins changeants et leurs «comportements paradoxaux», par le biais d’offres pertinentes et de recommandations.

Ainsi, selon l’étude, même si 66 % des consommateurs canadiens affirment que leurs décisions sont motivées par leurs propres besoins, quelque 72 % d'entre eux estiment qu'ils peuvent avoir un impact personnel sur le monde et leur communauté par leurs comportements et leurs choix d'achats.

Écart de pertinence

«Il y a un fossé grandissant entre ce dont les consommateurs ont besoin, ce qui compte pour eux et ce que les entreprises offrent, créant ainsi un écart de pertinence. Nous pensons que les entreprises peuvent combler cet écart et annoncer une croissance significative en ne se concentrant pas sur la promotion de la consommation, mais en contribuant de façon significative à la vie des clients», a estimé Baiju Shah, directeur de la stratégie d'Accenture Song dans un communiqué.

Le rapport remarque ainsi que les entreprises qui adoptent une approche «centrée sur la vie», «en établissant un lien entre l'interaction expérientielle entre la vie en constante évolution des clients et les forces externes qui les influencent quotidiennement», sont les mieux placées pour «prospérer à l'avenir» et «créer des marques, des produits ou des services pertinents». 

Pour réaliser ce sondage, Accenture a interrogé 25 908 consommateurs répartis dans 22 pays, entre janvier et février 2022. L’étude a ensuite été actualisée par un sondage réalisé auprès de plus de 13 000 consommateurs dans 11 pays en avril et 12 pays en juin 2022.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.