/news/transports
Navigation

Autobus scolaires électriques: des difficultés chez les fabricants et les transporteurs

Coup d'oeil sur cet article

Près de 150 transporteurs scolaires étaient présents chez l’entreprise Girardin pour discuter des enjeux d’électrification du réseau d’autobus scolaire, à quelques semaines de la rentrée. 

• À lire aussi: Des profits et un bénéfice net en hausse chez Lion Électrique

Depuis novembre dernier, tous les nouveaux modèles d’autobus scolaire sur les routes doivent être entièrement électriques. Les défis sont importants.

«C’est le plus gros changement le transport scolaire depuis le début. Les défis [sont nombreux]: l’électrification, la main-d’œuvre, l’entretien du véhicule, l’autonomie, la planification des routes», a dit le président d’Autobus Idéal, Pierre Deschênes.

Présentement, 6 % du marché est électrique. D’ici 2030, 65 % des autobus scolaires devraient être électriques pour être totalement électrique en 2035.

«C’est réalisable, mais les défis sont importants, a indiqué le vice-président de l’entreprise Girardin, Michel Daneault. Il faut retenir une chose: l’autobus existe, elle fonctionne, l’autonomie n’est pas encore idéale, mais le défi numéro deux, c’est l’installation des infrastructures pour permettre la recharge de ces véhicules en région.»

Certains fabricants aussi ont de la difficulté dans la mise en marché de ces autobus. 

Au Québec, quatre entreprises fabriquent des autobus scolaires électriques. Lion Électrique a le libre-service, puisque l’assemblage des modèles se fait au Canada. 

Mais les trois autres (Girardin, Autobus Thomas et Leeds Transit) n’ont pas accès à ces subventions.

Selon Leeds Transit, qui vend ses modèles à 400 000 $, son concurrent profite d’une subvention de 150 000 $ sur la vente d’un de ses autobus, ce qui nuit à sa capacité d’attirer des clients.

Le directeur de l’entreprise a d’ailleurs confirmé à TVA Nouvelles que le chiffre d’affaires au Québec avait diminué de 85 %. Au total, 400 autobus scolaires électriques ont été livrés cette année.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.