/sports/soccer
Navigation

MLS: enfin du positif pour le «TFC»

MLS: enfin du positif pour le «TFC»
Dan Hamilton / USA TODAY Sports

Coup d'oeil sur cet article

Le Toronto FC a peut-être trouvé la recette secrète pour freiner ses insuccès, lui qui a signé une deuxième victoire de suite samedi, au BMO Field, en défaisant les Timbers de Portland par la marque de 3 à 1.

Ce n’est d’ailleurs que la deuxième fois en 2022 que la formation de l’Ontario triomphe deux fois de suite en Major League Soccer, elle qui avait obtenu deux autres victoires collées en début de campagne, aux mois de mars et d'avril.

La recette secrète semble être leurs nouveaux joueurs désignés italiens, Federico Bernardeschi et Lorenzo Insigne, qui ont chacun trouvé le fond du filet pour la deuxième fois en autant de matchs.

L’ancien de Napoli, en première ligue italienne, a réussi le but de la victoire à la 79e minute, tandis que l’ancien de la Juventus a cloué le cercueil des visiteurs six minutes plus tard.

Deux Canadiens ont uni leurs efforts pour inscrire le premier filet des favoris de la foule. À la 41e minute, Richie Laryea a rejoint Jonathan Osorio, laissé seul dans la surface du gardien, et il n’a eu aucune difficulté à secouer les cordages.

La mince réplique des visiteurs est venue du pied de Jose Van Rankin à la 73e minute.

Au classement, le «TFC» est toujours dans les bas-fonds de l’Association de l’Est, plus précisément au 12e rang, en vertu d’une récolte de 29 points en 25 matchs. Ils ne sont toutefois plus qu’à quatre points d’un quatuor formé par l’Orlando City SC, l’Inter Miami, le Revolution de la Nouvelle-Angleterre et le FC Cincinnati, respectivement sixième, septième, huitième et neuvième au classement. Le rêve éliminatoire est donc bien vivant, puisque les sept premières équipes de chaque association accèdent aux séries.

Des coups de main pour le CF Montréal

En plus d’aider leur propre cause, les formations d’Orlando et de Miami ont donné un sérieux coup de main au CF Montréal au sommet du classement dans l’Est.

Pour sa part, Orlando a eu raison des Red Bulls par la marque de 1 à 0, à New York. Facundo Torres a obtenu la seule réussite du match, à la 17e minute.

L’Inter, lui, a défait l’autre formation de la Grosse Pomme, le New York City FC, par la marque de 3 à 2 grâce à un doublé d’Alejandro Pozuelo, au DRV PNK Stadium. L’ancien du «TFC» a réussi le but de la victoire à la 84e minute, en plus de secouer les cordages à la 39e.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.