/sports/hockey
Navigation

Des rangs mineurs jusqu’aux Remparts entre amis

Des rangs mineurs jusqu’aux Remparts entre amis
PHOTO FRÉDÉRIC MARCOUX/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Certains jeunes risquent de connecter plus rapidement que d’autres sur la patinoire du Pavillon de la jeunesse, d’ici vendredi, au camp des recrues des Remparts de Québec, puisque quatre espoirs évoluent dans la même équipe depuis les rangs pee-wee, à Gatineau. 

• À lire aussi: Absent d’Équipe Canada junior, Mavrik Bourque est prêt à faire tous les sacrifices

• À lire aussi: LHJMQ: Peu de places pour les recrues des Remparts

• À lire aussi: Championnat mondial junior: Nathan Gaucher accepte pleinement son rôle

Les Intrépides de Gatineau sont bien représentés à Québec. Les Diables rouges ont sélectionné quatre jeunes de l’Outaouais au plus récent repêchage de la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ).

Les Remparts ont choisi les défenseurs Vincent Murray et Brady Austin, en quatrième ronde, avant de sélectionner les attaquants Marek Legault et Samuel Fontaine au sixième et au huitième tour.

«On a tous été dans la même équipe depuis le niveau pee-wee, a fait savoir Samuel Fontaine. On a grandi ensemble. On s’est liés d’amitiés. J’ai joué sur le même trio que Marek Legault depuis quatre ans. C’est le fun d’être réunis chez les Remparts.»

Les produits des Intrépides se trouvent chanceux de vivre cette expérience avec leur groupe d’amis.

«On n’arrive pas dans l’inconnu, a dit Marek Legault qui s’estime capable de déranger ses adversaires comme peut le faire Brad Marchand des Bruins de Boston. On peut se référer à nos amis pour s’aider. On va tout donner pour ne pas donner le choix à l’organisation.»

L’avenir passe par l’Outaouais

Le quatuor veut s’assurer de voir l’avenir de Québec passer par les athlètes de l’Outaouais.

«On veut montrer nos habiletés pour cette année et pour le futur, a noté Brady Austin. Ils vont avoir besoin d’une relève l’an prochain. [...] On est toujours les quatre ensembles. C’est le fun si ça peut continuer pendant quelques années.»

«Québec est une équipe de rêve, a ajouté celui qui se décrit comme un arrière au style défensif. C’est plaisant de vivre l’expérience d’une équipe qui y va pour la coupe.»

Cet arrêt d’une semaine pour le camp des recrues est un investissement à long terme, selon eux.

«On vient au camp, pas seulement pour cette saison, mais pour l’avenir, a poursuivi Samuel Fontaine.»

Québec compte sur les retours de plus d’une vingtaine de vétérans. À l’ouverture du camp des recrues, lundi, l’entraîneur-chef Patrick Roy a fait savoir qu’il n’y a pas de place à l’attaque, mais qu’un défenseur pourrait parvenir à se tailler une place. Il a toutefois mentionné qu’il ne fermera pas la porte à un espoir qui lui forcera la main.

Jusqu’à vendredi, 30 joueurs participeront au camp des recrues des Remparts. Parmi eux, seulement une dizaine pourront recevoir leur billet pour le 26e camp d’entraînement de l’histoire des Remparts qui commencera le lendemain.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.