/entertainment/tv
Navigation

Club illico: la série jeunesse «Les cavaliers» carbure à l’amitié, au courage et aux premiers amours

Club illico: la série jeunesse «Les cavaliers» carbure à l’amitié, au courage et aux premiers amours
PHOTO COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

La série jeunesse «Les cavaliers», mettant de l’avant une bande d’ados qui doivent composer avec la pression de la compétition à un âge où on est en pleine construction, débarque ce jeudi sur Club illico. Au menu: amitié, courage et premiers amours, le tout sur fond de rivalité entre deux jeunes femmes dans un camp d’équitation. 

Un geste commis par l’une des deux filles au détriment du cheval de l’autre, dans le premier épisode, aura d’ailleurs de graves conséquences.

La série écrite par Stéphanie Lapointe – dont c’est la première incursion au petit écran comme scénariste –, Marie-Philippe Châtillon et Julie Roy a été tournée l'été dernier au Centre équestre Mont Rouge, à Saint-Jean-Baptiste, en Montérégie. On est donc loin de l’école secondaire et ça fait du bien.

Club illico: la série jeunesse «Les cavaliers» carbure à l’amitié, au courage et aux premiers amours
PHOTO COURTOISIE

Produite par Trio Orange, en collaboration avec Unis TV et Club illico, «Les cavaliers» compte 13 épisodes. La chaine Unis TV les a diffusés ce printemps et c’est maintenant au tour de Club illico de les offrir à ses abonnés.

On y suit Charlie (Rosalie Pépin), 14 ans, qui après une vilaine chute, est impatiente de remonter sur son cheval Orion en vue d’une compétition. Or, l’animal demeure nerveux, deux semaines après avoir failli se faire renverser par un véhicule.

«Tu veux devenir un champion, mais pourquoi? Si tu n’es pas capable de répondre à cette question-là, tu as des choses à régler avec toi-même. C’est un peu ça la question de la série», a dit Stéphanie Lapointe, en entrevue avec l’agence QMI, elle qui mesure l’importance de bien connaître ses motivations avant de plonger dans un projet.

Club illico: la série jeunesse «Les cavaliers» carbure à l’amitié, au courage et aux premiers amours
PHOTO COURTOISIE

Rosalie Pépin, qui a joué dans «L’Échappée» et dans «Une affaire criminelle», se débrouille très bien dans le rôle principal et, d’ailleurs, chapeau à la réalisatrice Sarah Pellerin qui a dirigé plusieurs comédiens de la relève bourrés de talent – notamment Léokim Beaumier-Lépine et Sandrine Carneiro –, lesquels donnent la réplique à des camarades expérimentés comme Mustapha Aramis, Caroline Dhavernas, Vincent Graton, Alexis Lefebvre, Sarah Anne Parent, Alice Pascual et Émile Schneider.

Charlie, qui a deux pères (Mustapha Aramis et Alexis Lefebvre), est très liée à son amie Simone (Sandrine Carneiro) et elle a le béguin pour Sam (Léokim Beaumier-Lépine). Encore une fois, sa rivale Ana (Isabella Villalba) semble vouloir jouer dans ses plates-bandes, du moins dans les deux premiers épisodes vus par l’Agence QMI.

Club illico: la série jeunesse «Les cavaliers» carbure à l’amitié, au courage et aux premiers amours
PHOTO COURTOISIE

Au troisième épisode, on découvre un nouvel entraîneur, Robin (Vincent Graton), un grand sage qui va agir comme mentor auprès des cavaliers en les poussant à se dépasser. Ils apprendront grâce à lui et à Marie (Caroline Dhavernas), ancienne compétitrice équestre et propriétaire du camp, à mieux se connaître et à définir leurs limites.

D’ailleurs, selon la productrice Frédérique St-Pierre de Trio Orange, à la fois Caroline Dhavernas et Vincent Graton, qui sont dans le métier depuis plusieurs décennies, ont souhaité «passer au suivant» en prenant sous leurs ailes les jeunes comédiens sur le plateau.

Plusieurs projets pour Stéphanie Lapointe

Pour Stéphane Lapointe, qui a remporté «Star Académie» en 2004 et qui a joué dans la série «Le négociateur», écrire une fiction télé ajoute une corde à son arc. On a mis en veilleuse sa carrière d’auteure-compositrice-interprète et se consacre depuis quelques années comme auteure jeunesse.

Elle est d’ailleurs en train d’adapter sa série de littérature jeunesse «Fanny Cloutier» pour le cinéma – elle a achevé le scénario et vient de le déposer pour une seconde fois auprès des institutions – et c’est Yan England qui doit diriger les jeunes comédiens.

En plus, elle bosse en parallèle sur d’autres projets télé, cette fois pour un public adulte. Elle souhaite aussi le retour des «Cavaliers» pour une deuxième saison, elle qui est en pleine écriture, bien qu’Unis TV et Club illico n’aient pas encore confirmé de suite.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.