/news/health
Navigation

Des centaines de millions $ plus cher: les coûts de rénovation des hôpitaux explosent au Québec

Les projets mettent des années à se concrétiser, et pendant ce temps la facture continue de grimper

Des centaines de millions $ plus cher: les coûts de rénovation des hôpitaux explosent au Québec
Photo Agence QMI, Roger Gagnon

Coup d'oeil sur cet article

Les coûts pour rénover ou construire des hôpitaux explosent au Québec, faisant grimper les factures de plusieurs centaines de millions de dollars, montre une recension du Journal. 

• À lire aussi: Plus de 110 000 visites médicales annulées depuis avril 2021

«Ça va coûter plus cher, mais on n’a pas le choix, réagit Roxane Borgès Da Silva, professeure à l’Université de Montréal spécialisée dans la gestion du réseau de la santé. On est dans une situation très critique dans certains hôpitaux. Et, quel que soit le prix, c’est une question de sécurité des soins.»

  • À Longueuil, le coût du projet de moderni-sation de l’hôpital Charles-Le Moyne est passé de 400 à 550 millions $ depuis l’an dernier. 
  • À Vaudreuil-Soulanges, la construction d’un nouvel hôpital est désormais estimée à plus de 2,5 milliards $. En 2018, on prévoyait 1,5 G$. 

Reporter des travaux gonflerait les prix et mettrait en péril la qualité des soins, selon des spécialistes interrogés par Le Journal.

Rareté de la main-d’œuvre, coût des matériaux, inflation : toutes sortes de facteurs font grimper la facture. En 2021, les coûts de construction de bâtiments non résidentiels ont bondi de 7% au pays, selon Statistique Canada. Il s’agissait de la plus importante hausse depuis 2008.

À la fine pointe de la technologie et des normes de salubrité, les hôpitaux coûtent cher à construire et à rénover. Par courriel, la Société québécoise des infrastructures (SQI) dit ne pas pouvoir estimer la hausse des coûts des futurs projets. 

Immeubles vétustes

Dégâts d’eau, insectes au bloc opératoire, mauvaise qualité de l’air : plusieurs centres hospitaliers du Québec sont vétustes parce que l’entretien au fil du temps a été négligé.

Récemment, l’hôpital de Saint-Jérôme a été aux prises avec des fuites d’eau qui ont compromis certaines activités. Sans surprise, les travaux faits dans l’urgence coûtent plus cher qu’un entretien planifié. Selon plusieurs experts, reporter des travaux prévus en raison des coûts élevés serait une erreur. 

«Si on reporte pendant cinq ans l’entretien, les travaux deviennent de plus en plus complexes et coûteux», souligne Marie-Soleil Tremblay, professeure à l’École nationale d’administration publique. 

«Il y a quelque chose à revoir dans la stratégie, parce qu’on est en train de pelleter le problème par en avant», dit-elle. 

À quand un hôpital ? 

Complètement vétuste, l’hôpital Maisonneuve- Rosemont est un des pires exemples de délais dans la réfection. En 2012, le projet de rénovation était évalué à 900 millions $. Dix ans plus tard, le budget a presque triplé (2,5 milliards $), et il n’est toujours pas commencé. 

«Les contribuables sont perdants à voir ces délais infernaux», commente Mme Borgès Da Silva.

Pour le moment, le ministère de la Santé et des Services sociaux n’a pas l’intention de reporter des travaux. Dans certains cas, on pourrait toutefois «attendre quelques mois pour des conditions de marché plus favorables avant de retourner en appel d’offres», écrit-on par courriel. 

La SQI ajoute que des sommes sont mises de côté pour les imprévus. Une clause temporaire d’ajustement des prix des matériaux a aussi été ajoutée l’an dernier.  

  • Écoutez l’entrevue d’Alexandre Moranville avec Maude Laberge, professeure en économie de la santé à l’Université Laval et chercheuse en Santé des populations et pratiques optimales en santé, sur QUB radio:

Reconstruction de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, 2,5 milliards $

L’hôpital Maisonneuve-Rosemont doit être modernisé dans un mégaprojet­­­ en discussion depuis dix ans. En 2018, du grillage a été apposé sur la brique extérieure pour éviter qu’elle tombe sur les passants.
Photos Pierre-Paul Poulin et Chantal Poirier
L’hôpital Maisonneuve-Rosemont doit être modernisé dans un mégaprojet­­­ en discussion depuis dix ans. En 2018, du grillage a été apposé sur la brique extérieure pour éviter qu’elle tombe sur les passants.

Reconnu pour ses importants problèmes de décrépitude, cet hôpital montréalais nécessite une reconstruction depuis plusieurs années. En 2012, un projet de 900 M$ avait été présenté. 

Le projet a depuis été revu, mais les travaux ne sont toujours pas commencés. Les rénovations devraient débuter en 2024. 

Questionnée à ce sujet, la direction du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal n’avait aucune information à fournir sur l’échéancier des travaux.

L’an dernier, Radio-Canada précisait que le projet pourrait coûter 3 G$. 

L’hôpital comprendra désormais 720 lits, plutôt que 540 actuellement. Plusieurs unités seront reconstruites sur le même site. 

En 2016, une nouvelle urgence a été bâtie (85 M$). 

En 2020, un nouveau centre de dialyse a été inauguré (54 M$). 

Nouveau bloc opératoire à Chicoutimi, plus de 500 millions $

Construction du nouveau bloc opératoire à Chicoutimi
Photo Agence QMI, Roger Gagnon
Construction du nouveau bloc opératoire à Chicoutimi

Le projet de reconstruction du bloc opératoire doublera sa superficie. On y comptera 14 salles d’opération et 21 civières en salle de réveil. L’unité de retraitement des dispositifs médicaux sera aussi rénovée et la surface sera triplée. L’agrandissement sera de 20 000 m2, lit-on dans un communiqué. 

Le projet de «plus de 500 millions $» a été confirmé en mai dernier par le gouvernement, donc le budget prend «en compte les paramètres du marché actuel», écrit la direction du CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean. 

La construction devrait débuter en 2024 et s’étaler jusqu’en décembre 2027.

Nouvel hôpital à Vaudreuil-Soulanges, plus de 2,5 milliards $

Nouvel hôpital à Vaudreuil-Soulanges
Photo courtoisie Provencher-Roy
Nouvel hôpital à Vaudreuil-Soulanges

Étudié depuis 2015, le projet répondra à un urgent besoin de soins aigus dans la région, alors que les hôpitaux voisins (Châteauguay, Salaberry-de-Valleyfield, Lakeshore) débordent depuis des années.

En 2018, le projet était estimé à 1,5 milliard $. «Grâce au rehaussement budgétaire, nous avons été en mesure de maintenir l’envergure du projet ainsi que l’échéancier», a écrit la direction du CISSS de la Montérégie-Ouest. 

En cours de planification, le projet a été revu à la hausse pour mieux répondre aux besoins. 

Le projet comprendra : 

  • 404 lits
  • Un bloc opératoire de 11 lits 
  • 2 salles réservées à l’obstétrique 
  • 41 civières à l’urgence 
  • 13 étages 

La construction doit débuter cette année et l’ouverture est prévue en 2026. 

Tour de 12 étages à l’hôpital Pierre-Le Gardeur, Terrebonne, 550 millions $ 

Hôpital Pierre-Le Gardeur, Terrebonne
Photo Pierre-Paul Poulin
Hôpital Pierre-Le Gardeur, Terrebonne

Le gouvernement du Québec prévoit la construction d’une tour de 12 étages, qui sera reliée au bâtiment existant par des passerelles. 

Le réaménagement de certains bâtiments et la construction d’un stationnement étagé sont aussi prévus. 

Le nombre de lits passera de 308 à 554 (+246).

Les travaux devraient débuter bientôt, mais l’échéancier final n’est pas connu.

Nouveau complexe hospitalier à Québec, 2,239 milliards $ 

Nouveau complexe hospitalier à Québec
Photo Didier Debusschère
Nouveau complexe hospitalier à Québec

Un nouveau centre hospitalier «ultramoderne de classe mondiale» est construit sur le site de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus (HEJ) et fusionnera avec l’Hôtel-Dieu de Québec. Le projet a été lancé en 2013. 

L’hôpital comprendra :

  • 700 lits (500 chambres individuelles) 
  • 30 salles d’opération 
  • Un centre de cancérologie
  • 60 civières à l’urgence 
  • 5000 chirurgies par année  
  • La production d’isotopes médicaux pour la recherche. 
  • L’hôpital est partiellement ouvert depuis 2020, mais la mise en service complète a été reportée de décembre 2025 à novembre 2029.

D’autres projets de réfection d’hôpitaux en planification

  • Hôpital de La Malbaie : Agrandissement de l’urgence et des unités de soins
  • Hôpital St-Mary’s : Reconstruction d’unités de soins
  • Hôpital Fleury : Agrandissement de l’urgence 
  • Hôpital de Gatineau : Réaménagement de l’unité de périnatalité 
  • Hôpital de Sept-Îles : Agrandissement de l’urgence 
  • Hôtel-Dieu de Lévis : Rénovation des blocs opératoires et d’endoscopie
  • Hôpital de Mont-Laurier : Agrandissement des soins de courte durée 
  • Hôpital de Saint-Jérôme : Construction d’un plateau technique chirurgical 
  • Hôpital Charles-Le Moyne : Agrandissement du bloc opératoire et chirurgie d’un jour 

Source : Plan québécois des infrastructures, 2022-2032

Selon le Plan québécois d’infrastructures 2022-2032, le gouvernement prévoit dépenser 22,8 milliards $ dans le réseau de la santé d’ici 10 ans. Plus de la moitié du budget (53 %) servira à la construction de nouvelles infrastructures.

Le parc immobilier du réseau de la santé en chiffres

  • 577 centres hospitaliers*
  • 462 CHSLD
  • 176 centres de réadaptation
  • 181 centres jeunesse
  • 190 CLSC 

* incluant les hôpitaux, les centres de santé et les centres psychiatriques

Source : Plan québécois des infrastructures 2022-2032 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.