/opinion/columnists
Navigation

La vraie nature de Legault, Anglade et cie

Coup d'oeil sur cet article

Jusqu’à présent, nous avions échappé aux polarisations extrêmes, aux cultes de la personnalité de nos politiciens et à l’américanisation de notre régime électoral.

Les temps changent et le populisme devient plus prégnant au sein des différents partis. La montée en force de Pierre Poilievre a de quoi faire réfléchir.

La chanson d’Hubert Lenoir, Fille de personne, m’a inspiré le thème de cette chronique. 

J’ai assimilé le personnage de Lenoir à un clone.

C’est ainsi que je me suis demandé de quel personnage étatsunien nos chefs politiques seraient le clone.

Les clones

À sa nomination comme premier ministre, François Legault se voyait comme un émule de Donald Trump. Il a réaligné son tir quand il a vu que les Québécois ne partageaient pas son engouement.

Propriétaire de son parti, la campagne électorale se révèle un véritable culte autour de la personnalité du premier ministre. Comme l’ex-président étatsunien, il ne tolère aucun contrepouvoir.

Éric Duhaime, avec ses accusations de complotisme et ses allures libertariennes, s’avère un sérieux rival de monsieur Legault sur le terrain trumpiste.

Dominique Anglade me fait penser à Liz Cheney, fille de l’ex-vice-président, qui a renié certains de ses principes, tout en restant campée sur d’autres. Elle peut composer avec des limites à la compromission.

Gabriel Nadeau-Dubois s’apparente au sénateur Bernie Sanders qui navigue à gauche du Parti démocrate, sans pragmatisme.

Paul St-Pierre Plamondon m’apparaît comme un hybride de Barack Obama et de Martin Luther King. Patriote et rêveur ! 

Il transporte un rêve d’idéal, d’égalité et d’émancipation de la nation québécoise.

Maître de notre destin

Les vents qui soufflent du sud n’augurent rien de bon et pourraient faire disparaître le côté givré de certains de nos politiciens.

La devise française, liberté, égalité et fraternité, est tout à fait actuelle et devrait guider nos choix électoraux en évitant les clones intempestifs.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.