/opinion/columnists
Navigation

Malgré tout, le bilinguisme, c'est payant!

Coup d'oeil sur cet article

En début de semaine, une étude réalisée par l’Office québécois de la langue française nous a appris que les personnes qui utilisent uniquement l’anglais au travail gagnent annuellement en moyenne 46 047 $, comparativement à 38 346 $ pour celles qui utilisent seulement le français.

La différence de 20 % entre les deux est frappante, mais ce n’est pas surprenant même si on parle du Québec. Cependant, ce qui est intéressant, c’est de regarder la moyenne des salaires pour ceux qui utilisent les deux langues. Dans ce cas, les travailleurs gagnent environ 51 294 $. 

Clairement, posséder les deux langues est un outil à avoir dans son sac à dos comme un diplôme ou une formation dans un domaine bien particulier.

Dualité

Depuis trop longtemps au Québec, on n’a pas encouragé l’apprentissage de l’anglais en bas âge. Comme si les Québécoises et les Québécois n’étaient pas assez intelligents pour apprendre l’anglais sans perdre leur français.

Il est important de mettre en place des mesures pour s’assurer que le français demeure la langue officielle au Québec, mais on ne peut pas renier que nous sommes sur un continent où l’anglais est très présent.

Ainsi, les jeunes Québécois qui désirent se démarquer sur le marché du travail ont tout intérêt à parfaire une deuxième et même une troisième langue. Pour que le Québec puisse rayonner à l’international, on doit mettre les chances de notre côté.

Débats électoraux

La protection de la langue française sera au cœur de la prochaine campagne québécoise, surtout avec les chiffres publiés hier par Statistique Canada. 

François Legault va utiliser le recensement pour promouvoir la loi 96. Mais au-delà des débats électoraux, nous devrons nous poser la question sur la qualité de l’éducation que nous donnons à nos enfants au Québec.

Il est évident qu’on peut conserver notre langue et en apprendre une deuxième. On n’est pas plus fous que les autres.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.