/world/usa
Navigation

Arrêté après avoir tenté d'acheter des restes humains volés

Arrêté après avoir tenté d'acheter des restes humains volés
Capture d'écran | NBC News

Coup d'oeil sur cet article

Un homme de la Pennsylvanie a été arrêté après avoir tenté d’acheter des restes humains destinés à un centre de recherche universitaire de Little Rock, en Arkansas. 

Selon NBC News, l’homme prévoyait ensuite les revendre sur Facebook, via la plateforme «Marketplace».

Les restes humains auraient été volés par une employée d’un cimetière de l'Arkansas. Elle les aurait ensuite mis en vente.

Une porte-parole du centre de recherche s’est dite «outrée» de la nouvelle.

«Nous sommes très respectueux envers ceux qui nous donnent leur corps suite à leur mort. Lorsqu’un tel événement survient, c’est certain que nous sommes consternés», a dit Leslie Taylor.

En Arkansas, en date de jeudi, aucune accusation n’avait été déposée envers l’employée du cimetière.

En Pennsylvanie, les autorités ont toutefois procédé à l’arrestation d’un homme de 40 ans, Jeremy Lee Pauley, le 22 juillet dernier, qui s’était porté volontiers pour acquérir les restes humains vendus par la dame. Il voulait lui aussi faire de la revente sur les restes de la dépouille.

Il fait face à des accusations de tentative d’outrage à un cadavre et d’avoir reçu du matériel volé.

Il a été libéré sous caution de 50 000$.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.