/news/currentevents
Navigation

Mort mystérieuse d’une femme en chaise roulante happée sur l'autoroute 520

La jeune mère de trois enfants a été frappée tôt vendredi

Coup d'oeil sur cet article

Une jeune mère de trois enfants venue du Nunavik pour recevoir des soins à Montréal a mystérieusement péri après avoir été happée sur sa chaise roulante par un véhicule sur l’autoroute 520 vendredi matin.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, Mary-Jane Tulugak, 22 ans, a publié sur son compte Facebook un cliché alors qu’elle était accompagnée d’une autre femme, avec une consommation sur la table, machines à sous en arrière-plan.

Photo Agence QMI, Erik Peters

Mais dans les heures qui ont suivi, pour une raison encore inconnue des autorités, la mère de trois enfants s’est rendue en fauteuil roulant sur le tronçon ouest de l’autoroute 520, près de l’avenue Marshall, à Dorval dans l’ouest de la métropole.

C’est à ce moment qu’une conductrice âgée de la cinquantaine l’a violemment percutée. 

Elle a finalement succombé à ses blessures vendredi en journée. L’automobiliste a, quant à elle, subi un choc nerveux.

Mary-Jane Tulugak a mystérieusement péri après avoir été happée sur sa chaise roulante par un véhicule, sur l’autoroute 520 vendredi matin.
Photo Agence QMI, Erik Peters
Mary-Jane Tulugak a mystérieusement péri après avoir été happée sur sa chaise roulante par un véhicule, sur l’autoroute 520 vendredi matin.

Chirurgie

Mary-Jane Tulugak provenait de Puvirnituq, un village nordique de quelque 1500 âmes situé sur la côte est de la Baie d’Hudson. 

Elle était hébergée au centre Ullivik, à l’angle des avenues Orly et Michel-Jasmin.

L’établissement, qui se trouve non loin du lieu du drame, accueille des Inuits qui viennent dans la métropole pour obtenir des soins médicaux.

Mary-Jane Tulugak est une jeune mère de trois enfants venue du Nunavik pour recevoir des soins à Montréal.
Photo tirée de Facebook
Mary-Jane Tulugak est une jeune mère de trois enfants venue du Nunavik pour recevoir des soins à Montréal.

Mme Tulugak y a fait son arrivée il y a quelques semaines. En raison de la distance, la jeune adulte a publié récemment une photo sur Facebook disant s’ennuyer de ses enfants.

« Elle avait besoin d’une opération pour une fracture [à son pied] », a confirmé sa mère, Jenny, jointe à Puvirnituq. Ébranlée au bout du fil, elle a préféré couper court à son entretien avec Le Journal.

Photo Agence QMI, Erik Peters

Enquête en cours

La Sûreté du Québec a déclenché une enquête afin de connaître les circonstances exactes du décès.

Les autorités scruteront les 24 dernières heures de la défunte afin de déterminer ce qui l’a menée sur l’autoroute 520.

La Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik n’a pas donné suite à nos demandes d’entrevue.

Vous avez un scoop
à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.