/sports/opinion/columnists
Navigation

D’intéressantes nouveautés

Coup d'oeil sur cet article

Les divers manufacturiers du monde de la pêche et de la marine ont récemment révélé leurs nouvelles gammes de produits pour 2023.

• À lire aussi: Technique emmieutée de pêche à la grise

Chaque année, les ingénieurs, les techniciens, les artisans, etc., mettent la main à la pâte pour conceptualiser des versions novatrices ou améliorées. Parmi toutes celles présentées, en voici quelques-unes qui ont retenu mon attention. 

Plus puissants

Photo courtoisie

Le motoriste Mercury Marine vient de lancer la série de moteurs hors-bord FourStroke de 25 et 30 chevaux. Ces trois cylindres à quatre temps, qui sont les plus légers de leur catégorie, apportent de grandes capacités aux petits bateaux. La conception de 500 cm3 à simple arbre à cames en tête offre la rapidité recherchée et des accélérations fulgurantes. Les ingénieurs ont équilibré la tête motrice pour la rendre plus douce et ils ont conçu des réducteurs de bruits en caoutchouc souple pour isoler les vibrations et les diriger vers l’extérieur. Le système de relevage vertical et de correcteur d’assiette (trim hydraulique) est disponible sur demande. Si vous optez pour une version électrique, vous pourrez facilement le relier aux cadrans SmartCraft ou à votre écran VesselView. Sa poignée ambidextre, située en plein centre, est ajustable sur tous les axes. 

Plus rapide

Photo courtoisie

Les amateurs de pêche à l’achigan et au brochet qui aiment exploiter des leurres à haute vitesse pour susciter des surprises dans l’environnement des prédateurs auront un coup de cœur pour le lancer lourd HyperSpeed de Lew’s. Ce poids plume composé d’un boîtier en aluminium d’une seule pièce et d’une bobine perforée, pour amoindrir sa pesanteur totale, est doté de 10 roulements à billes en acier inoxydable à double revêtement qui baignent dans le réputé lubrifiant Speed Lube. Le rapport d’engrenage de 9.5 :1 est très élevé. Cela signifie que la bobine révolutionne 9,5 fois sur elle-même à chaque tour complet de poignée et que votre offrande se déplace sur un axe linéaire de 40 pouces. Le frein centrifuge à 6 goupilles assure de longs lancers sans tracas. On peut y emmagasiner 120 verges de monofilament de 12 livres ou de fil tressé de 50 livres.

Plus loin

Photo courtoisie

Une des plus grandes innovations du monde de la pêche est sans contredit le système de sondeur à balayage en temps réel, Panoptix LiveScope. Jusqu’à tout récemment, on pouvait scruter jusqu’à 200 pieds autour de nous avec le mode LiveScope Forward ou en profondeur avec le mode Down. La nouvelle génération LiveScope XR avec sa sonde XR LVS62 permet à l’utilisateur d’explorer les abysses avec une portée étendue jusqu’à 500 pieds (152 m) en eau douce et 350 pieds (106 m) en eau salée. On peut ainsi détecter les poissons qui nagent autour de notre bateau avec des vues claires sous la coque et aux alentours. On peut l’utiliser sur plusieurs modèles Echomap, GPSMap, etc. en se servant d’un sondeur Black Box LiveScope GLS 10. Cet appareil permet de découvrir visuellement tout ce qui se cache dans la colonne d’eau.

Plus facile

Photo courtoisie

Après un combat endiablé avec un poisson-trophée, plusieurs amateurs aiment bien le peser avant de le gracier ou de le mettre dans le vivier. Après avoir retiré l’hameçon, il faut manipuler le spécimen le moins possible et accélérer le tempo pour le remettre à l’eau. L’introduction du crochet de la balance à proximité des opercules peut parfois générer des blessures. Il arrive même qu’il sautille durant cette opération et qu’il tombe sur le plancher du bateau, ce qui limite évidemment ses chances de survie. La firme Frabill a eu l’ingénieuse idée de développer le modèle Withness Weigh Net. Cette épuisette est dotée d’un manche de 48 po, d’un filet protecteur à fond plat à l’épreuve des entremêlements, d’une balance intégrée de 30 lb et d’une mesure graduée de 30 po.  

Plus attirante

Photo courtoisie

L’inventeur et le fabricant de la cuillère tournante française originale Mepps a mis au point un leurre qui semble être sur les stéroïdes pour provoquer les achigans à petite bouche et les divers batailleurs. La Bronze Slammer est équipée d’une lame Aglia peinte à la main sur laquelle on a ajouté des paillettes qui, au contact de la lumière, imitent les écailles des poissons-fourrages. Son corps en laiton massif assure un équilibre parfait, et ses couleurs proposent un contraste hautement visible à travers le tourbillon de reflets engendré par le placage de la lamelle qui tourne sans arrêt. Son colosse trépied VMC Barbarian augmente le taux d’hameçonnage de 25 %. Il est recouvert de poils de chevreuil et d’une touffe de flashabou légèrement ondulée pour accroître l’éclat et l’action de cette offrande, dont le profil est 20 % plus large que celui de la Aglia.

Plus attrayants

Photos courtoisie

La compagnie Pure Fishing a reçu plusieurs nominations au dernier grand salon de l’industrie de la pêche, le Icast, dont deux, pour deux leurres complémentaires. Le Berkley Powerbait Slobberknocker Bladed Jigs est une offrande de type ChatterBait ou si vous préférez un jig vibrant à lame. Leur version de ce produit, déjà fort commercialisé, propose un design novateur au niveau de la jonction de la lame frontale et de la tête. Il en découle des vibrations constantes même dans un couvert dense. La jupe de silicone imprégnée de l’arôme PowerBait rehausse la présentation. Le nouveau leurre souple couronné, le PowerStinger, occasionne, pour sa part, une nage parfaite pour accompagner à titre de remorque le Slobberknocker de grosseur 3/8 ou 1⁄2 once. Les deux sont disponibles en 12 teintes qui s’agencent bien pour mimer les diverses proies.

Plus provocante

Photo courtoisie

La cuillère métallique Quick Silver refait apparition dans la famille Williams. Son action oscillante et erratique imite à la perfection la gestuelle d’un poisson blessé et en panique. Le modèle original a d’ailleurs déjà fait ses preuves à répétition en remportant, entre autres, le tournoi Lake Ontario Chinook Classic à quatre reprises. En plus de son placage en argent pur ou en or 24 carats qui reflète davantage la lumière, même au loin, les nouvelles couleurs peintes à la main sont agrémentées d’un collant holographique qui reproduit à s’y méprendre la robe d’un poisson-appât. Elles sont disponibles en 12 coloris dans une palette allant du cuivre aux teintes vives et criardes. Que ce soit pour les gros salmonidés, les ombles et les brochets, il y a fort à parier que les versions de 3 et de 4 pouces trouveront preneurs auprès des prédateurs musclés.


► Je vous invite à me suivre sur Facebook.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.