/entertainment
Navigation

Un record Guinness des «tapeux de pieds» établi à Joliette

Un record Guinness des «tapeux de pieds» établi à Joliette
GENEVIÈVE QUESSY/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Une foule de 361 personnes s’est réunie au centre-ville de Joliette, dans Lanaudière, samedi soir, pour taper du pied en cadence afin d’établir le premier record Guinness de podorythmie. 

L’ambiance est devenue électrique sur la place Bourget, au centre-ville de Joliette, après le décompte indiquant le début du défi. Pendant cinq minutes, les participants ont tapé du pied en cadence au son d’une musique trad pour établir le premier record Guinness de podorythmie.

La foule était en délire quand Michel Bordeleau, musicien bien connu de la scène musicale trad, et porte-parole de l’évènement, a annoncé que le défi avait été réussi.

«Pour moi, impliqué depuis 40 ans dans la cause du trad, c’était tout un honneur qu’on me demande de faire ça. Dans les années 80, quand j’ai commencé avec La Bottine souriante, la podorythmie était un art un peu aléatoire, que j’ai amené à un autre niveau pour en faire un instrument en soi. On vient de vivre un moment de connexion, tous ensemble, comme on n’en vit pas souvent dans une vie», a dit M. Bordeleau.

L'organisateur, Mathieu Dufresne, a eu l’idée de créer cet évènement il y a plusieurs années afin d’amasser des dons pour la Fondation des Samares, qui soutient la cause de la persévérance scolaire.

«Ça a été retardé par la pandémie, mais on a réussi à mobiliser la communauté d’affaires, le milieu scolaire, le monde de la musique trad. Pour établir le record, il fallait réunir plus de 250 personnes. Aujourd’hui, on était 361 personnes. On va voir si on peut battre notre propre record l’an prochain», a-t-il dit.

Des auditions ont été menées afin de sélectionner les participants capables de taper du pied adéquatement, et 25 équipes ont été formées, commanditées par des entreprises de la région et guidées par des musiciens de la scène trad.

Kevin Nadeau, du groupe Les Campagnards, était directeur artistique et responsable du déroulement du record. «J’ai mobilisé tous mes contacts dans le milieu de la musique trad. C’était vraiment un beau moment pour nous. On n’a pas souvent la chance de vivre des moments comme ça ensemble.»

Les officiels Antoine Gauthier et Philippe Jetté ont vérifié que chaque participant tapait du pied en cadence sans s’arrêter pendant les cinq minutes. «On va envoyer les formulaires remplis et, d’ici quatre à six semaines, le record devrait être homologué par Guinness», a dit Philippe Jetté.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.