/misc
Navigation

Joly doit reprendre le dossier du français

UKRAINE-CANADA-RUSSIA-DIPLOMACY-DEFENCE-POLITICS
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Avant la campagne de 2021, la ministre Mélanie Joly a effectué un travail colossal à l’intérieur du cabinet et du caucus libéral à propos de la langue française. 

On sentait que le Parti libéral du Canada prenait le déclin de la langue française au Québec et hors Québec au sérieux. Mme Joly a connu de bons moments sur ce dossier à partir du moment où le gouvernement progressiste-conservateur de l’Ontario avait coupé des services aux communautés francophones.

Malheureusement, depuis la dernière élection, on ne sent pas que les libéraux ont la même sensibilité envers le déclin du français.

Nouvelle ministre

Depuis la dernière élection, c’est la députée de Moncton—Riverview—Dieppe au Nouveau-Brunswick, l’honorable Ginette Petitpas Taylor, qui est la ministre responsable des langues officielles.

Mme Petitpas Taylor est probablement investie dans le dossier des langues officielles, mais elle n’a clairement pas la même influence au sein du conseil des ministres.

Par exemple, lors de la publication du rapport de Statistique Canada la semaine dernière, la ministre Petitpas Taylor n’a pas fait de publication sur ses médias sociaux pour réagir aux données sur l’état du français.

On peut penser que la ministre Joly aurait pris le taureau par les cornes et aurait fait une publication pour commenter cette situation.

Ministre très occupée

Avec des dossiers comme la Russie, la Chine et nos voisins au sud de la frontière, il est clair que Mélanie Joly est une ministre qui ne chôme pas aux Affaires mondiales.

Cependant, Justin Trudeau devra trouver une façon de lui redonner le dossier des langues officielles. 

Au fédéral, ça prend une ministre ou un ministre aux langues officielles qui a du pouvoir et qui est respecté au sein de la table du conseil des ministres.

Avant 2021, les libéraux avaient une meilleure approche sur les dossiers linguistiques. Il est urgent d’agir avant qu’il ne soit trop tard et ça commence par le retour de la ministre Joly.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.