/sports/racing
Navigation

La plus belle escale en Formule 1

Coup d'oeil sur cet article

L’habituelle trêve estivale étant terminée, le cirque de la Formule 1 reprend ses droits en fin de semaine à l’occasion du Grand Prix de Belgique.

Après un mois d’interruption, les pilotes seront certes très heureux de reprendre la compétition et, surtout, de renouer avec le majestueux circuit de Spa-Francorchamps qu’ils considèrent, à raison, comme le plus apprécié au calendrier.

C’est le cas notamment de Max Verstappen, confortablement installé en tête du classement cumulatif après les 13 premières étapes de la saison.

Le pilote néerlandais s’y sent comme à la maison, puisque des milliers de spectateurs venus des Pays-Bas se déplacent chaque année en Belgique pour venir encourager leur héros.

« C’est ma piste préférée et je sais que bon nombre de mes compatriotes s’attendent à un bon résultat de ma part », a indiqué Verstappen, en début de semaine.

« Mais rien n’est facile là-bas, a-t-il renchéri, d’autant plus qu’il pourrait y avoir de la pluie. »

Avec une avance de 80 points aux dépens de Charles Leclerc, Verstappen pourrait rater les trois prochaines épreuves et rester tout de même au sommet du tableau.

Un mauvais souvenir

Parlant de météo capricieuse, l’édition 2021 du Grand Prix de Belgique représente un très mauvais souvenir. Pour rappel, la course, maintes fois retardée et finalement lancée malgré les précipitations soutenues, n’a duré qu’un seul tour, et seulement la moitié des points ont été attribués.

La direction de la course a brandi un dernier drapeau rouge avant même que le deuxième tour ne soit complété. La F1 a très mal paru face à cette situation qui, souhaitons-le, ne se répétera pas.

Un circuit rénové

Par ailleurs, les 20 engagés vont découvrir un nouvel environnement auquel on a apporté des retouches importantes pour améliorer la sécurité. On a notamment élargi les zones de dégagement à droite et à gauche au sommet du Raidillon de l’Eau Rouge.

C’est dans cet enchaînement de virages rapides que l’espoir français Anthoine Hubert a perdu la vie en Formule 2 il y a trois ans. 

Dans quatre autres virages, on a ajouté des bacs à gravier destinés à ralentir les monoplaces dans le cas d’une sortie de piste.


⬒⬓ L’association entre Daniel Ricciardo et McLaren n’aura duré que deux ans. Le pilote australien a confirmé qu’il quittera l’écurie britannique à la fin de 2022. Son compatriote Oscar Piastri serait le seul candidat à sa succession. Ricciardo pourrait aboutir chez Haas l’an prochain.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.