/sports/hockey
Navigation

Burakovsky et Schultz en quête de temps de jeu à Seattle

Burakovsky et Schultz en quête de temps de jeu à Seattle
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Si Andre Burakovsky et Justin Schultz ont accepté de se joindre au Kraken de Seattle durant la saison morte, c’est surtout en raison de la possibilité de se faire valoir davantage qu’avec leurs clubs précédents. 

• À lire aussi: Mike Babcock démissionne de son poste

• À lire aussi: Un besoin comblé chez les Golden Knights

L’attaquant suédois d’origine autrichienne a établi un sommet en carrière avec 61 points en 80 matchs la saison dernière. Il a aidé l’Avalanche du Colorado à remporter la coupe Stanley, mais l’équipe déborde de talent et il avait l’impression de devoir changer de décor. 

«J’ai choisi Seattle parce que je voulais un plus grand rôle, jouer plus, avoir davantage de responsabilités et être un leader. Je veux m’améliorer chaque jour et pour progresser, je dois jouer plus», a-t-il fait savoir dans une visioconférence, jeudi.

Le Kraken a considérablement amélioré son attaque en faisant l’acquisition de Burakovsky et d’Oliver Bjorkstrand. L’entraîneur-chef Dave Hakstol pourrait aussi greffer les jeunes attaquants Shane Wright et Matty Beniers au groupe.

«C’est une équipe qui a beaucoup d’allure sur le papier, l’alignement est bon et elle a le potentiel de devenir très bonne et d’accomplir de grandes choses. Je veux faire partie de l’apprentissage et du projet», a expliqué Burakovsky, qui a apprécié la saison dernière le style basé sur la vitesse de l’équipe d’expansion.

Schultz enfin numéro 1?

Schultz, de son côté, est habitué à jouer les seconds et même les troisièmes violons parmi les équipes dont il a fait partie. Chez les Penguins de Pittsburgh et les Capitals de Washington, il était derrière Kristopher Letang et John Carlson au niveau du temps de jeu en supériorité numérique.

Avec plus d’occasions de se faire valoir, l’arrière de 32 ans pourrait exploser, comme il l’avait fait en 2016-2017 chez les Penguins. Avec l’absence de Letang pour une partie de la saison, il avait inscrit 12 buts et 51 points.

Burakovsky et Schultz en quête de temps de jeu à Seattle
AFP

«Je voulais un plus grand rôle et il y a une opportunité ici, a indiqué Schultz. Je dois la mériter. J’ai beaucoup appris de ces gars-là. Ils sont deux des meilleurs quarts-arrière offensifs sur le jeu de puissance de la ligue. Ce fut agréable d’être derrière eux et travailler avec eux toutes ces années.»

Ayant également porté les couleurs des Oilers d’Edmonton, le Britanno-Colombien s’est considérablement éloigné de ses racines depuis quelques années. Seattle n’est pas très loin de la frontière canadienne, ce qui devrait faire le bonheur de sa famille.

«Mon épouse et moi étions très excités de venir ici, mais je crois que nos familles l’étaient encore plus, a-t-il confié. Nous étions loin de la maison. Nos deux familles sont à Kelowna, alors ce fut difficile pour elles ces six ou sept dernières années. Ils feront définitivement quelques voyages vers Seattle.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.