/news/health
Navigation

Un médecin de Roberval soupçonné de négligence envers une femme enceinte

Coup d'oeil sur cet article

Un médecin qui pratique à l'Hôpital de Roberval fait l'objet d'une plainte déposée au Collège des médecins. Le Dr Martin Rioux est soupçonné de négligence envers une patiente enceinte, qui a malheureusement perdu son bébé avant la naissance.  

Le Dr Rioux est convoqué devant le Collège des médecins le 19 septembre prochain.

On lui reproche d'avoir mal effectué son travail en ne faisant pas les suivis appropriés auprès de sa patiente enceinte.

Dans le rôle d'audience dont TVA Nouvelles a obtenu copie, on peut lire que le Dr Rioux «a omis de procéder à l'analyse des urines de sa patiente [...] de procéder à un test de réactivité fœtale» et qu'il n'aurait pas diagnostiqué la prééclampsie sévère chez la femme. Le bébé est mort dans son ventre.

La prééclampsie augmente la pression artérielle, ce qui élève le risque de fausse couche et d'accouchement prématuré d'un bébé de faible poids ou mort-né.

Dans la plainte, on peut aussi lire que le médecin aurait modifié des informations dans le dossier de la patiente après les faits, et ce, à trois reprises.

Le Dr Rioux aurait également «accédé lui-même ou par l'entremise d'une employée sous sa responsabilité à 11 reprises au dossier alors que la dame n'était plus sa patiente», et ce, sans droit, sans autorisation ni justification.

Il pratique toujours 

Selon nos informations, Martin Rioux pratique toujours, mais de manière plus limitée, c’est-à-dire qu’il ne peut plus, actuellement, effectuer de suivi de grossesse.

Cette information figure sur le site du Collège des médecins.

Le Dr Rioux aurait également entravé l'enquête et trompé une syndique mandatée par le Collège des médecins en tentant de faire croire qu'il aurait obtenu un test d'urine de la patiente.

Il n'aurait également pas complété les inscriptions au dossier médical de sa patiente ni effectué le suivi médical post-partum requis par l’état de santé de sa patiente.

Les gestes qui lui sont reprochés contreviennent au Code de déontologie des médecins.

Quatre procureurs figurent au dossier. Ils n'ont pas rappelé TVA Nouvelles.  

Les auditions débuteront donc le 19 septembre prochain et s’échelonneront sur une période d’environ six jours. Si le Dr Rioux est déclaré coupable, des auditions sur sanction suivront. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.