/sports/racing
Navigation

NASCAR Pinty’s: la nouvelle envolée de Kevin Lacroix

Le pilote québécois demeure le patron à Mirabel en Série NASCAR Pinty’s

Camirand et Guénette
Photo courtoisie, Paolo Pedicelli Marc-Antoine Camirand (à gauche) et Alex Guénette (à droite) ont accompagné Kevin Lacroix sur le podium.

Coup d'oeil sur cet article

Kevin Lacroix a fait une nouvelle démonstration de sa domination au circuit ICAR de Mirabel en y remportant samedi une quatrième victoire à ses cinq dernières participations. 

Le pilote de Saint-Eustache a orchestré un autre triplé québécois en série NASCAR Pinty’s quand il a devancé Marc-Antoine Camirand et Alex Guénette, qui l’ont accompagné sur les deuxième et troisième marches du podium respectivement.

Kevin Lacroix s’est montré invincible samedi soir au circuit ICAR de Mirabel.
Photo courtoisie, Paolo Pedicelli
Kevin Lacroix s’est montré invincible samedi soir au circuit ICAR de Mirabel.

Quatre autres représentants de la Belle Province ont suivi dans l’ordre, soit Alex Labbé, Andrew Ranger, Louis-Philippe Dumoulin et Alexandre Tagliani.

« On s’est toujours montrés rapides à ICAR, mais cette fois on a été plus dominants. Quoiqu’à la dernière relance, Ranger et Tagliani se sont arrangés pour me compliquer la vie ! » s’est exclamé le vainqueur. 

« Mais le stock-car est ainsi fait, et ça ajoute au spectacle. Heureusement que tout s’est bien terminé pour nous », a renchéri celui qui avait gagné sous la pluie à pareille date sur cette piste aménagée dans les installations de l’aéroport international de Mirabel.

Qualifications annulées

Lacroix a doublé Camirand, le meneur de la course, au septième tour et n’a plus été véritablement inquiété jusqu’au baisser du rideau. Le mauvais temps avait forcé l’annulation de la séance de qualifications, et les places sur la grille de départ étaient déterminées par l’ordre des pilotes au classement cumulatif du championnat.

Cette situation a fait le bonheur de Camirand, qui s’élançait ainsi de la position de tête. Mais le pilote de Saint-Léonard-d’Aston a rapidement constaté qu’il peinerait à rivaliser avec le héros du jour.

La bonne opération

« Kevin avait une meilleure voiture que la mienne, a reconnu Camirand. De notre côté, il fallait surtout penser au championnat.

« On a récolté des points précieux et consolidé notre avance. Cette deuxième place est plus que satisfaisante. »

C’est effectivement une excellente opération pour celui qui convoite un premier titre dans la série canadienne avec seulement deux courses à disputer d’ici la fin du calendrier.

La prochaine étape aura lieu dès dimanche prochain au circuit routier de Mosport.

Quelle remontée pour Guénette !

Victorieux dans les rues de Trois-Rivières au début du mois, Alex Guénette a réussi à accéder au podium pour une deuxième course consécutive.

Parti du 19e rang quand le drapeau vert a été agité pour la première fois, le pilote de Terrebonne a rallié l’arrivée à la troisième place. 

« On ne le saura jamais, mais si la séance de qualifications n’avait pas été annulée, j’aurais peut-être pu me battre pour la victoire », a dit Guénette, qui s’était classé cinquième l’an dernier à ICAR.

« Je suis vraiment heureux de mon résultat, a-t-il poursuivi. Contrairement à plusieurs pilotes, je ne suis pas venu m’entraîner ici en début de saison.

« Partir aussi loin derrière, ce n’était pas la situation idéale. Quand on pousse fort pour remonter le peloton, la voiture peut en souffrir. Mais, heureusement, elle a été performante jusqu’à la fin. » 

À temps plein l’an prochain ?

Ces deux excellentes performances sont-elles un bon présage pour lui permettre de courir à temps plein l’an prochain en série NASCAR Pinty’s ? « Il reste encore quelques ententes à finaliser avec des commanditaires, mais ça augure bien », répond Guénette, qui est limité cette année à des présences sur les circuits routiers.

Alex Labbé en est un autre qui s’est payé toute une remontée samedi, en passant de la 22e à la 4e place au finish.

Le pilote de Saint-Albert, à son premier départ en série NASCAR Pinty’s depuis 2019, avait participé la veille à la course de la série Xfinity à Daytona, où il avait terminé à une brillante 8e place.

L’épreuve, retardée par la pluie, s’était terminée au petit matin.

Partie remise pour Arseneau

À son baptême en NASCAR Pinty’s, Justin Arseneau a dû se contenter du 16e rang à Mirabel non sans avoir occupé la 8e place à la mi-course. 

Mais ce n’est que partie remise pour le pilote de 17 ans, qui souhaite revivre l’expérience l’an prochain.

Chez les autres Québécois, Dexter Stacey a pris le dixième rang juste devant Louis-Philippe Montour, alors que Mathieu Kingsbury (14e), Ray Junior Courtemanche (15e), Serge Bourdeau (17e) et Wallace Stacey (18e) ont également complété l’épreuve. 

Quant à Jean-Philippe Bergeron, deuxième au classement des recrues en 2022, il n’a bouclé que 32 tours, après avoir été victime d’ennuis mécaniques. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.