/lifestyle/books
Navigation

Premier album jeunesse: Sarahmée, heureuse et bien dans sa peau

Sarahmée
Photo courtoisie, Gaëlle Leroyer

Coup d'oeil sur cet article

La rappeuse Sarahmée présente un premier album jeunesse, Ma peau, inspiré de sa chanson de 2019 du même titre. Un livre chanté qui se veut un hymne à l’unicité et une belle façon de célébrer la multiplicité des couleurs de peau !

Sarahmée
Photo courtoisie

Pourquoi vouliez-vous transformer la chanson Ma peau en livre jeunesse?

C’est l’éditeur, KATA, qui est venu vers moi avec cette superbe idée ! C’est une chanson qui avait beaucoup fait écho et on avait sorti le vidéo-clip à la suite du décès de George Floyd. Pour le clip, je voulais célébrer ma communauté, mais la joie aussi ; qu’on ait des images plus positives de nous... J’ai trouvé que l’idée du livre était géniale. Une chanson, on peut l’écouter, puis les gens passent à autre chose. Un livre peut rester dans une bibliothèque et peut être offert.


Les illustrations sont superbes ! Qu’est-ce que ça fait de se voir en dessin?

Elles sont incroyables ! Plusieurs illustratrices m’ont été suggérées. Le travail de Niti m’a beaucoup touchée. J’aimais son coup de crayon, les expressions, les formes de ses personnages, les visages. Je voulais quelqu’un qui puisse comprendre d’où je viens aussi. C’était important pour moi que l’illustratrice soit une autre femme noire. Et c’est irréel de se voir en dessin!


Votre vision de votre œuvre s’est-elle transformée, en passant de la musique à l’écrit?

Parfois, on « oublie » les chansons qu’on fait... On s’en rappelle toujours, mais on avance dans notre carrière et dans la créativité. On va ailleurs. Là, ça m’amène une tout autre vision de la chanson. Quand j’écris des chansons, ce sont aussi des histoires, des choses que j’ai vécues. Cette histoire devient l’histoire de tout le monde, à partir du moment où elle est publique et que c’est écrit dans un livre. Dès sa sortie, ce livre ne m’appartient plus!  


Y a-t-il une autre de vos pièces que vous verriez en œuvre littéraire?

J’aimerais bien, c’est peut-être le début d’une longue série ! C’est certain que Freedom est une chanson qui a ouvert beaucoup de portes pour moi. Ensuite, la thématique de la pièce Elle est partie est très forte... Pourquoi pas (rires)? 


Vous mentionnez, dans votre livre, qu’on vous parle de beaucoup de choses, sauf de votre musique. Que c’est à vous de ramener les gens vers votre musique... Qu’aimeriez-vous qu’on dise de votre musique?

Je fais de la musique en premier pour moi. Pour parler, pour m’exprimer, pour me soulager de certaines choses, pour avoir du plaisir... Ce que je veux dire par ça, c’est surtout que lorsqu’on est une femme et qu’on crée de la musique, souvent on n’a pas le même traitement que les hommes. On ne prête pas attention aux mêmes détails, par exemple, sur la réalisation de l’album, sur la musique en tant que telle, sur les textes. C’est ma passion, c’est ce que je fais. Sans la musique, il n’y a pas tout le reste autour.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.