/sports/racing
Navigation

​Poussé à la faute par son coéquipier

Lance Stroll à la porte des points au GP de Belgique

AUTO-PRIX-F1-BEL
Photo AFP Le pilote canadien Lance Stroll aux guides de son bolide sur le circuit de Spa-Francorchamps, dimanche.

Coup d'oeil sur cet article

Le départ chaotique de Lance Stroll au Grand Prix de Belgique de Formule 1 dimanche lui aura coûté au moins un point.

• À lire aussi: F1: Max Verstappen magistral, Lance Stroll a la porte des points

• À lire aussi: Le Grand Prix de Belgique prolongé pour 2023

C’est du moins ce que le pilote québécois a prétendu après son parcours où il a dû se contenter du 11e rang. Il quitte donc le circuit de Spa-Francorchamps sans le moindre point.

« J’ai été poussé par Seb [Sebastian Vettel] en début d’épreuve, ce qui m’a fait perdre quelques positions », a déclaré Stroll.

« La suite a été plutôt délicate, a-t-il enchaîné. J’ai été coincé un bout de temps derrière une Williams [celle d’Alex Albon] et poursuivi par un train de voitures.

« Si le rythme était satisfaisant, on a clairement manqué de vitesse de pointe. »

La Williams, a-t-on remarqué, était la monoplace la plus rapide du peloton en ligne droite en fin de semaine.

Stroll a terminé son épreuve à une seconde du pilote thaïlandais et du dernier point disponible.

Vettel sauve les meubles

Malgré sa discussion musclée avec son coéquipier, Vettel, lui, a sauvé les meubles pour l’écurie Aston Martin en inscrivant quatre points.

Le quadruple champion du monde, qui dispute sa dernière saison en F1, s’est classé huitième, non sans avoir espéré doubler Esteban Ocon avant la conclusion de la course.

« C’est un bon résultat dans les circonstances, a affirmé Vettel. J’ai été malchanceux après mon deuxième arrêt au puits de ravitaillement quand je me suis retrouvé derrière Pierre [Gasly]. C’est ce qui a permis à Esteban de me devancer.

« Nous avons encore démontré que notre voiture était plus compétitive en course qu’en qualifications. »

Mission accomplie pour Albon

Vettel montre 20 points au compteur, ce qui confère le 12e rang au classement cumulatif, soit 16 de plus que Stroll (19e).

Nicholas Latifi est toujours le seul pilote du plateau à n’avoir aucun point à sa fiche.

Le Canadien, dont l’avenir en F1 est de plus en plus compromis, a terminé au 18e rang. Les deux autres pilotes derrière lui au tableau, Valtteri Bottas et Lewis Hamiton, ont été contraints à l’abandon.

Pendant ce temps, son partenaire chez Williams s’est battu courageusement pour défendre chèrement sa dixième place jusqu’au baisser de rideau. 

Pour Albon, c’est mission accomplie et pour une autre fois, il a fait très mal paraître son coéquipier.

Ce qu’il faut retenir

Hamilton traité d’idiot : après cinq présences d’affilée sur le podium – mais toujours pas de victoire en 2022 –, le septuple champion du monde a vu sa course se terminer au premier tour du GP de Belgique. Impliqué dans un accrochage avec Fernando Alonso, il s’est attiré les foudres de l’Espagnol qui, sur le coup, l’a traité d’idiot. Hamilton, lui, a reconnu son erreur.

Un sursis pour la Belgique : le cirque de la F1 effectuera son escale annuelle au majestueux circuit de Spa-Francorchamps en 2023. Mais son avenir à long terme est loin d’être assuré. Il y a quelques semaines, on apprenait que la France était rayée du calendrier.

Max à la maison : Direction le circuit de Zandvoort en fin de semaine, aux Pays-Bas, où Verstappen tentera de remporter une deuxième victoire de suite devant un public conquis d’avance. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.