/finance/business
Navigation

L’industrie du sirop d’érable génère plus de 12 500 emplois

GEN-PRODUCTION-SIROP
PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

L’acériculture générerait 12 582 emplois à temps plein au Canada et contribuerait au PIB du pays à la hauteur de plus de 1 milliard $ en 2022, selon une étude dévoilée mardi.

L’enquête réalisée pour le compte des Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ) projette une contribution économique de 1,13 milliard $, dépassant le seuil de 979 millions $ enregistré en 2020.

Avec une récolte de 211 millions de livres de sirop d’érable, la filière, qui représenterait 12 582 emplois équivalent temps plein, engendrerait des revenus de taxation de 235 millions $ pour le Québec et le Canada.

«Avec cette étude, il ne fait aucun doute que l'acériculture est un secteur d'activité qui mérite l'attention lors de la campagne électorale», a indiqué dans un communiqué Luc Goulet, président des PPAQ.

L’étude des producteurs acéricoles observe un avantage concurrentiel quand on met en perspective les retombées économiques du secteur acéricole avec les activités de l’industrie forestière.

Ainsi, pour les mêmes 100 hectares d'érablières exploitées en forêt publique, la production de sirop d'érable permet la création de 16 fois plus d'emplois, neuf fois plus de croissance économique en PIB et 26 fois plus de revenus en taxes et impôts que la récolte de feuillus durs.

«En privilégiant l'acériculture à la coupe d'érables sur certaines superficies de forêt publique, on créera plus de richesses en plus de préserver la biodiversité et de soutenir le développement des communautés rurales, tout en permettant une bonne cohabitation entre les usagers des terres publiques», a soutenu M. Goulet.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.