/sports/opinion/columnists
Navigation

Nombreuses possibilités

Coup d'oeil sur cet article

Les succès du CF Montréal, dont la plus récente victoire de 2 à 0 face au Fire de Chicago de samedi dernier, ont laissé entrevoir un monde de possibilités pour l’entraîneur-chef Wilfried Nancy. L’équipe montréalaise engrange les points avec plusieurs formations partantes différentes, ce qui est un atout indéniable à -l’approche des éliminatoires.

Peu importe les combinaisons, que ce soit en attaque, en défensive, au milieu du terrain ou même chez les gardiens, l’équipe continue de gagner en marquant comme à son habitude et parfois en n’accordant aucun but, comme ce fut le cas lors des deux derniers duels du club.

Commençons par les gardiens. James Pantemis joue, en ce moment, la plupart des parties, même si Sebastian Breza est à son poste de temps en temps. Les deux gardiens sont assez jeunes, font tous les deux les arrêts, des fois très spectaculaires, et contribuent beaucoup aux succès du CF Montréal. Mais pour les éliminatoires, je favorise Pantemis, car l’ensemble de son jeu est un peu plus complet.

La défense, de son côté, est normalement composée de Rudy Camacho, de Joel Waterman et de Kamal Miller. Mais elle est tout aussi solide si Nancy insère Gabriele Corbo à la place de Camacho.

Au milieu du terrain, peu importe les joueurs qui amorcent les rencontres, le résultat est similaire. Que ce soit Samuel Piette, Victor Wanyama, Ismaël Koné, Mathieu Choinière ou Djordje Mihailovic, l’équipe a beaucoup de succès. On a vu Choinière évoluer en plein milieu du terrain, alors qu’il est habituellement sur les flancs. De son côté, Koné a marqué un superbe but contre le Fire. Et Piette ainsi que Wanyama jouent d’une manière constante.

Finalement, en attaque, Romell Quioto et Kei Kamara mènent la charge avec Mason Toye et Joaquin Torres en tant que remplaçants. L’offensive au complet est en mesure de trouver le fond du filet et de créer des circonstances opportunes, avec Quioto en tant qu’attaquant le plus constant.

Ainsi, j’imagine que Nancy et son staff technique sont très contents d’avoir toutes ces possibilités pour choisir une formation partante et d’avoir cette latitude pour faire des changements et des ajustements durant le match. Il n’y a pas cette peur de devoir toujours utiliser le même joueur pour bien faire.

Le fait que l’entraîneur obtienne une bonne production de tout le monde est un superbe signe pour non seulement finir la saison en beauté, mais également pour entrer en éliminatoires. Tout le monde est impliqué dans toutes les phases du jeu.

Spectaculaire face au Fire

À Chicago, face au Fire, le CF Montréal a réussi deux superbes buts qu’on ne voit pas souvent, c’est-à-dire des filets marqués à l’extérieur de la surface de réparation.

Autant le but de Koné que celui de Quioto ont été marqués sur des tirs en précision et en puissance, ce qui n’est pas facile.

Il s’agit d’une autre victoire méritée pour le CF Montréal, qui était manifestement la meilleure équipe sur le terrain, même s’il a joué avec un joueur en moins lors de la majorité de la rencontre. L’expulsion de Koné était un peu exagérée, mais il devra apprendre à ne pas se mettre dans une telle position à l’avenir.

Le CF Montréal a tiré profit de son superbe jeu, mais également de la faiblesse de l’équipe qu’il avait en face de lui. Face au Fire, Breza a tout de même dû réaliser quelques bons arrêts. Mais cela étant dit, le club aborde les éliminatoires avec beaucoup de confiance, et ça, c’est toujours un grand atout.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.