/news/society
Navigation

Places en CPE: la bureaucratie cause des maux de tête à des parents à Stoke

Coup d'oeil sur cet article

Un CPE de Stoke, en Estrie, voudrait accueillir plus d'enfants, pour répondre aux demandes des parents, mais Québec refuse sa requête.

Kariane Després est à bout de souffle. Pour pouvoir aller travailler, la mère doit aller porter ses trois enfants à deux endroits différents.

«Honnêtement, c'est beaucoup de stress pour moi et mon conjoint. J'aimerais vraiment pouvoir aller porter mes trois enfants au même endroit», a expliqué Mme Després lorsque rencontrée par TVA Nouvelles mardi après-midi.

C’est que les 36 places du CPE Chez Tante Juliette sont toutes occupées. Le directeur général du CPE aimerait pouvoir ajouter huit places. Problème, ce lui est refusé par le ministère de la famille malgré une liste d’attente de plus de 200 noms.

«Nous avons toutes les installations et nous sommes aux normes. Nous attendons uniquement le permis de Québec pour répondre à la demande des parents», a la directrice du CPE, Véronique Lussier, qui a déjà ajouté dix places l'an dernier pour répondre aux besoins grandissants.

Selon elle, tout est selon les normes pour le CPE en plus de déjà avoir le nombre d'éducatrices nécessaire au bon fonctionnement. Une aberration selon elle alors que pas moins de 278 places doivent ouvrir dans les arrondissements de Fleurimont et de Lennoxville.

Le problème est bureaucratique, estime Véronique Lussier. Un nombre maximal de places a été autorisé par région.

Mardi après-midi, le cabinet du ministre de la famille Mathieu Lacombe affirmait que le territoire de Val-Saint-François est à l’équilibre et qu’une mise à jour des données est actuellement faite.

La candidate à l'investiture de Québec Solidaire dans la circonscription de Mégantic Marilyn Ouellet se désole de cette bureaucratie alors que le besoin est criant.

Le regroupement des CPE de l’Estrie affirme qu’une rencontre entre le comité régional et le ministère de la famille sera nécessaire pour dénouer «une telle aberration», une rencontre dont la date est toujours inconnue.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.