/news/society
Navigation

Pénurie de main-d’œuvre: revenir sur le marché du travail est compliqué, déplore un aîné

panneau pénurie de main d'oeuvre
Illustration Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Revenir sur le marché du travail est très compliqué, déplore un retraité de 70 ans qui demande aux partis politiques de trouver une manière de faciliter le retour au travail des aînés.

En entrevue à Qub radio, mercredi, Michel Germain a raconté avoir essayé de revenir au travail pour enseigner une journée par semaine. Il a fini par abandonner en raison de démarches beaucoup trop compliquées.

«Ça ne m’intéresse pas de travailler pour aller travailler», a-t-il affirmé au micro de Philippe-Vincent Foisy.

«Le système est fait pour engager des gens qui font des carrières, pas pour engager des retraités pour travailler», a-t-il déploré.

Le Conseil du patronat du Québec estime que si le Québec avait le même taux d’emploi des 60-69 ans qu’en Ontario, il y aurait entre 75 000 et 90 000 travailleurs de plus sur le marché du travail.

Michel Germain propose d’offrir aux aînés des solutions clés en main: «J’ai appelé ça: la grande séduction».

Il évoque notamment la proximité du lieu de travail et des aides que le gouvernement pourrait fournir en matière de transport ou encore au logement, si nécessaire.

«Une école à Québec, [une] madame me dit: ‘’Monsieur on vous prendrait tout de suite’’. Oui mais as-tu un logement à Québec pour moi juste pour un an ? J’ai un logement à Montréal, je ne le quitterai pas. Je n’ai pas d’auto, il faut déménager mes affaires à Québec. Avez-vous quelque chose pour me transporter ?»

M. Germain rappelle aussi que si les aînés retournent travailler et qu’ils ne veulent pas perdre de l’argent.

«Il ne faudrait pas que son taux d’imposition soit plus haut que celui qu’il avait quand il était retraité.»

Il appelle les partis politiques à s’attaquer à la pénurie de main-d’œuvre et à mettre en place plus d’incitatifs pour convaincre les retraités de revenir au boulot.

«J'aimerais ça qu'on me convainque de lâcher ma retraite.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.