/world/guerre-en-ukraine
Navigation

Un médecin volontaire britannique tué en Ukraine

Un médecin volontaire britannique tué en Ukraine
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un Britannique qui s'était rendu en Ukraine comme médecin volontaire a été tué, a indiqué sa famille dans le cadre d'une campagne de financement participatif pour rapatrier son corps. 

Craig Mackintosh, originaire de Thetford dans l'est de l'Angleterre, a été tué le 24 août «en pleine action», a indiqué sa sœur Lorna sur la plateforme «GoFundMe», sans plus de précision sur les circonstances de son décès.

De son côté, un porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères a confirmé jeudi à l'AFP «aider la famille d'un Britannique mort en Ukraine et être en contact avec les autorités locales».

«S'il vous plaît, aidez-nous à ramener cet héros de guerre à la maison», a écrit la sœur de la victime en lançant sa campagne de financement en début de semaine. 

«Notre frère s'est courageusement porté volontaire pour aller en Ukraine comme médecin et aider à sauver des vies dans ce pays en guerre», a-t-elle ajouté.

«En pleine action, en aidant les autres, il a perdu la vie. Cet altruiste est à présent à la morgue en Ukraine et il n'y a aucun moyen de le ramener à la maison.»

Selon Lorna Mackintosh, le rapatriement du corps coute environ 4000 livres (4600 euros). Jeudi, la campagne de financement participatif avait déjà largement dépassé l'objectif, avec plus de 6500 livres récoltées.

Peu après l'invasion de l'Ukraine par la Russie en février, le Royaume-Uni avait déconseillé à ses ressortissants de s'y rendre.

Plusieurs vétérans de l'armée ou travailleurs humanitaires britanniques qui avaient malgré tout fait le voyage en Ukraine y ont été tués ces derniers mois.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.