/sports/racing
Navigation

NASCAR: «Ce n’est que partie remise» -Louis-Philippe Dumoulin

Louis-Philippe Dumoulin se doit de faire une croix sur un quatrième championnat

LP Dumoulin
Photo Matthew Manor/NASCAR Louis-Philippe Dumoulin s’élancera de la sixième place sur la grille de départ de l’épreuve NASCAR Pinty’s ce dimanche après-midi au circuit de Mosport.

Coup d'oeil sur cet article

BOWMANVILLE | À pareille date l’an dernier, Louis-Philippe Dumoulin était au cœur des débats pour remporter un troisième championnat qu’il a finalement concrétisé lors de la dernière épreuve de la saison.

• À lire aussi: Nascar: «Je ne suis pas obligé de gagner» - Marc-Antoine Camirand

Mais le pilote de Trois-Rivières devra remettre à plus tard ses ambitions de signer un quatrième titre, ce qu’un seul, l’Ontarien Scott Steckly, a réussi dans l’histoire de la Série NASCAR Pinty’s.

« Les rôles sont inversés cette année, a souligné Dumoulin en entrevue au Journal de Montréal. Même si on a été compétitifs, on a vécu une saison en dents de scie. Si l’équipe n’a pas ménagé les efforts pour viser des victoires, les résultats n’ont pas été à la hauteur de nos attentes. »

« Je ne pense plus au championnat, mais je compte bien améliorer ma position au tableau final. Ce n’est que partie remise. »

Dumoulin occupe actuellement le septième rang au classement cumulatif.

« Ma mission n’a jamais changé depuis que je fais de la course. C’est de gagner, ce que je compte faire lors des deux dernières courses de la saison. »

Parlant de victoire, Dumoulin aimerait bien faire plaisir à son fidèle partenaire, WeatherTech, qui est aussi le commanditaire principal de la course de dimanche à Mosport. 

D’autant plus que Dumoulin veut maintenir sa séquence d’au moins une victoire par année depuis 2018. Il lui reste deux occasions cette saison.

Le mauvais souvenir

Un accident l’impliquant avec Marc-Antoine Camirand et son frère Jean-François, qui se disputaient la victoire, a marqué les derniers instants du Grand Prix de Trois-Rivières il y a quelques semaines.

« Non, la poussière n’est pas retombée, avoue Dumoulin. Je l’ai encore sur le cœur. Ça s’ajoute à quelques autres affaires [lire des décisions douteuses de la direction de la Série canadienne] qui m’ont déplu et qui ont aussi déplu à d’autres équipes. » 

« Je n’ai vraiment pas aimé ce qui s’est passé au GP3R, où deux de nos voitures ont subi des dommages importants, explique-t-il. On a beau dire que c’est du stock-car, mais nous, on ne fonctionne pas avec des budgets faramineux dont bénéficient des écuries de la Coupe NASCAR. C’est un manque de respect pour notre monde. » 

« On n’a pas des employés à temps plein et les propriétaires de Dumoulin Compétition ne sont pas des multimillionnaires. Mais, heureusement, notre organisation est dévouée. Il en faudra plus pour nous ébranler, mais comme on dit au Québec, je me souviens... », a-t-il conclu.

Camirand en tête

Marc-Antoine Camirand s’élancera de la position de tête dimanche , à l’occasion de la 12e étape de la Série NASCAR Pinty’s qui sera disputée à Mosport.

Le leader au classement cumulatif a bouclé le circuit en 1 min 22,420 s pour devancer Gary Klutt par 16 millièmes de seconde. Kevin Lacroix (troisième) et Treyten Lapcevich (quatrième) partageront la deuxième rangée lorsque le drapeau vert sera agité.

Andrew Ranger, Louis-Philippe Dumoulin, Alex Tagliani, D.J. Kennington, Alex Guénette et Daniel Bois ont suivi dans l’ordre. Moins d’une seconde sépare les huit premiers sur la grille de départ de la course de 51 tours dont le coup d’envoi sera donné à 13 h.

Fortin résiste à Limoges

Alexandre Fortin a remporté samedi la première de deux courses de la Coupe Nissan Sentra qui sont présentées au circuit de Mosport en fin de semaine.

Le pilote de Québec a résisté à la menace de Valérie Limoges, qu’il a devancée par moins d’une seconde au fil d’arrivée.

Sylvain Ouellet, classé troisième, a accompagné les deux animateurs de l’épreuve sur le podium. Nicholas Hornbostel, Nicholas Biron, Éric Chaput, Simon Charbonneau, Daniel Fortin, Normand Boyer et André Lapointe ont complété le groupe des dix premiers.

Dommage pour Barrette

Quant à Nicolas Barrette, il s’est maintenu dans le peloton de tête pendant une bonne partie de l’épreuve, mais il a chuté au 12e rang au finish alors que la troisième position était à sa portée. Le fils de l’humoriste Michel Barrette et la vingtaine d’autres engagés participeront à la deuxième étape du week-end dimanche en matinée.

Dans la catégorie Micra, Simon Vincent s’est imposé devant Sean Scully et Raphaël Saint-Pierre.

Grâce à sa deuxième place, Limoges a augmenté son avance au sommet du classement cumulatif avec trois étapes à faire, même si la pilote de Longueuil est toujours à la recherche d’une première victoire cette saison. 

L’écart qui la sépare de Charbonneau est passé de trois à 27 points.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.