/opinion/blogs/columnists
Navigation

QS: prôner l’inclusion et s’allier aux islamistes

QS: prôner l’inclusion et s’allier aux islamistes
RENÉ BAILLARGEON / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Dans cette élection, Québec solidaire (QS) s’affiche notamment ainsi: «un pays pour tout le monde». Le sous-entendu est clair. Le Parti Québécois (PQ), qui appuie la laïcité et pour lequel je milite, serait un parti xénophobe, voire fasciste, comme l’ont dit certains qisistes [NDLR: membres de QS].  

C’est fascinant de voir comment QS se présente comme le champion de l’inclusion tout en jetant l’anathème sur ses adversaires. Pourtant, s’il y a un parti qui flirte avec l’intolérance, c’est Québec solidaire.

Imams haineux

Prenons l’exemple de la Muslim Association of Canada (MAC). L’an dernier, elle a accusé la loi 21 d’être islamophobe. Or elle invite régulièrement des imams haineux à ses activités. Lors de son dernier congrès, il y en avait un qui a déjà dit que l’homosexualité mérite la mort. Un autre avait déjà déclaré qu’un homme a le droit de battre sa femme. 

Elle a aussi reçu dans le passé Tareq Al-Suwaidan. Ce Koweïtien prône l’assassinat des Juifs et a été interdit de séjour en Italie et en Belgique. Incidemment, il a déjà déclaré que la France était un pays arriéré et que le français était une langue incompatible avec la civilisation. 

Tout ça pour vous dire qu’une motion avait été déposée à l’Assemblée nationale pour dénoncer la MAC. Tous les partis ont voté pour... sauf QS. 

L’antisémitisme solidaire

Une chose semblable s’est produite au printemps 2021 lors du conflit entre le Hamas et Israël. Des manifestations contre ce pays ont eu lieu à Montréal. Des islamistes criaient sans complexe: sales Juifs et mort à Israël. Ils ont vandalisé des voitures de police. Des complots contre nos concitoyens juifs ont été déjoués et des arrestations ont été faites. 

Le gouvernement caquiste, appuyé par le PQ et le Parti libéral du Québec (PLQ), a alors présenté une motion dénonçant l’antisémitisme. QS a refusé de donner son appui. Ce parti est prêt à défendre toutes les minorités du Québec... sauf les Juifs!

Ajoutons qu’un de ses candidats, Haroun Bouazzi, a donné des entrevues dans le passé à la chaîne Al Jazeera. Celle-ci a déjà diffusé des reportages disant que les attentats du 11 septembre étaient un complot juif et d’autres niant l’Holocauste. Elle a eu jadis un talk-show animé par un imam qui a dit qu’Hitler a été envoyé sur terre par Allah pour punir les Juifs. Bouazzi n’aurait jamais dû donner d'entrevues à cette chaîne d’information.

Charkaoui

L’exemple le plus révoltant toutefois est certainement celui d’Adil Charkaoui. Grâce à la Charte canadienne, il a réussi en 2009 à empêcher les autorités de le renvoyer au Maroc (il n’était pas encore citoyen canadien). Françoise David avait alors déclaré qu’il s’agissait d’une «victoire pour la démocratie».

Charkoui était déjà un partisan de l’islam radical à l’époque. Sa victoire en cour n’avait rien de réjouissant. Il a continué à déverser son fiel depuis. Entre autres, il appuie les talibans qui pendent les homosexuels, lapident les femmes adultères et assassinent les chrétiens. 

C’est ça, QS. Ce parti dit défendre les gais, les femmes et les minorités, mais refuse de se distancier d’extrémistes musulmans dans le but de gagner le vote islamiste.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.