/sports/opinion/columnists
Navigation

Comme dans un western

GEN - CF MONTRÉAL VS NEW ENGLAND REVOLUTION MLS
Photo Martin Alarie Kei Kamara n’est pas étranger au succès du CF Montréal. On le voit ici lors du match contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre le 20 août dernier.

Coup d'oeil sur cet article

C’est une pétarade de buts qui a eu lieu, dimanche soir, au BMO Field, alors que le CF Montréal et le Toronto FC ont marqué un total combiné de sept buts, dans un gain de 4-3 de la troupe de Wilfried Nancy.

Le Toronto FC avait ouvert les hostilités avec deux buts en tout début de match avant de voir le CF Montréal marquer quatre filets sans réplique ; trois en première demie et un quatrième en début de deuxième. Si les locaux sont arrivés avec des Colts, les visiteurs ont répliqué en sortant leurs Winchesters.

Après avoir été défait en milieu de semaine par les Red Bulls de New York, le CF Montréal s’est repris en allant chercher trois points très importants à l’étranger. 

Ainsi, les Montréalais ont encore une fois validé la bonne saison régulière qu’ils connaissent, avec 52 points – un record d’équipe en MLS – en 29 matchs, au deuxième rang du classement de l’Association de l’Est. 

De son côté, le Toronto FC, qui avait absolument besoin d’une victoire, est à quatre points du septième rang dans l’Est, le dernier donnant accès aux éliminatoires. 

Pourtant, les représentants de la Ville Reine ont marqué deux buts rapides très tôt dans le match. Ainsi, le CF Montréal pouvait virevolter entre deux mentalités. Soit celle d’une défaite assez lourde ou celle dont l’avance serait réduite avant la mi-temps et que l’espoir d’un résultat serait toujours là en deuxième demie. 

Mais ç’a été beaucoup plus que ça. Montréal a complètement renversé la tendance grâce à quatre buts sans réplique, dont trois avant la fin de la première demie. 

Voici les raisons de ce revirement de situation.

Respecter le plan de match

Le CF MTL a tout de même gardé sa structure et a continué de respecter son plan de match. Le club n’a jamais cessé de travailler. À l’opposé, le Toronto FC n’était pas en mesure de défendre convenablement, particulièrement dans la transition de l’attaque à la défense. La formation de la Ville Reine a des joueurs engagés offensivement, mais c’est très ouvert au milieu de terrain et en défensive ; Michael Bradley ne peut tout faire seul. Et devant le filet, le gardien Alex Bono voudra bien certainement oublier ce match. Il a été horrible.

Le CF Montréal a encore une fois démontré qu’il méritait la victoire, même s’il a été aidé par les mauvaises actions et réactions du gardien torontois. 

Sur le premier but, il aurait pu rediriger le ballon sur le côté au lieu de donner un rebond parfait à Kamal Miller. 

Sur le filet de Djordje Mihailovic, il était mal positionné et aurait dû arrêter ce tir de loin. 

Puis Kei Kamara a envoyé le ballon entre ses jambes sur le troisième but et sur le quatrième, il n’a même pas eu de réaction.

Dans l’ombre

Dans les dernières années, il y a eu plusieurs bons joueurs qui se sont greffés à l’équipe montréalaise, Mihailovic, Miller, Alistair Johnston, Victor Wanyama pour ne nommer que ceux-là. 

Mais il y a également Kamara, qui est une légende de la MLS et un joueur plutôt âgé pour le sport professionnel. Mais il aide énormément l’équipe en raison de son travail acharné, ses habiletés à défendre vers l’avant et sa capacité de marquer des buts.

Je mentionne à nouveau son nom, car il a une valeur ajoutée inestimable pour le CF Montréal. On ne le choisit pas comme joueur du match, mais c’est tout comme. Pour moi, il était l’étoile de la rencontre contre le Toronto FC.

Au final, ce fut une performance avec une certaine inconstance, mais le CF Montréal a démontré pourquoi il est en deuxième place dans l’Est. Ce fut un effort sérieux et professionnel et le club est resté concentré malgré le début de rencontre
difficile.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.