/world/europe
Navigation

Charles enfin roi, sous le nom de Charles III

Ayant patienté sept décennies, il est le monarque britannique le plus âgé au début de son règne

Coup d'oeil sur cet article

Après une vie passée à attendre, le mal aimé et incompris prince Charles est devenu jeudi le roi Charles III.

• À lire aussi: [EN DIRECT] La reine Elisabeth II s’éteint à 96 ans

• À lire aussi: [EN IMAGES] La reine Élisabeth II comme vous ne l’avez jamais vue

Très différent de sa mère, beaucoup moins populaire, le nouveau roi monte sur le trône à 73 ans, entrant ainsi dans l’histoire comme le monarque britannique le plus âgé au début de son règne. Il est aussi l’héritier qui a attendu le plus longtemps avant d’accéder au trône.

Photo d'archives, AFP

Son accession a été immédiate à la mort de la reine, en vertu d’une ancienne maxime latine soutenant que « le roi ne meurt jamais ».

« Aujourd’hui, la Couronne passe, comme elle l’a fait pendant plus de 1000 ans, à notre nouveau monarque, notre nouveau chef d’État, Sa Majesté le roi Charles III », a déclaré la nouvelle première ministre Liz Truss, que la reine avait d’ailleurs reçue mardi, au château de Balmoral, pour lui demander de former un nouveau gouvernement.

La deuxième épouse du roi, Camilla, deviendra quant à elle reine consort, un souhait exprimé par la reine en février. 

Cœurs à conquérir

Le nouveau roi aura fort à faire pour gagner le cœur des Britanniques. L’institut YouGov le plaçait jeudi à 42 % d’opinions favorables, loin derrière sa mère (75 %), le prince William (66 %) et Kate Middleton (68 %). Camilla est à 40 %.

Au Canada, 65 % des Canadiens refusaient l’idée que Charles devienne roi et chef d’État du pays, alors que 76 % d’entre eux refusaient de reconnaître Camilla comme leur reine, selon un sondage Angus Reid rendu public en avril.

Les Britanniques connaissent surtout de Charles le naufrage de son mariage sans amour avec la princesse Diana, durant lequel il retourne dans les bras de son amour de jeunesse, Camilla, à l’époque unie à un autre. 

  • Écoutez l'entrevue avec James Jackson à l’émission de Sophie Durocher sur QUB radio: 

Elle-même avait été couronnée en juin 1953, 16 mois après avoir été proclamée reine. C’était «le dernier hourra impérial», avec «8250 personnes entassées dans l’abbaye de Westminster», selon Bob Morris, auteur de plusieurs ouvrages sur l’avenir de la monarchie.

Selon lui, Charles devrait préférer «un couronnement plus rapide et plus petit», mais tout pourrait dépendre de la date, pour éviter un couronnement au cœur de l’hiver.

Camilla reine consort

Sa deuxième épouse, Camilla, deviendra reine consort, un souhait exprimé par la reine en février dernier. Le sujet restait sensible chez les Britanniques. Après son remariage avec le prince Charles en 2005, Camilla avait choisi de ne pas prendre le titre de princesse de Galles, trop associé à la princesse Diana, que Charles avait trompée avec elle pendant de longues années.

Étrange destin que celui de ce prince à la personnalité singulière, beaucoup moins populaire que sa mère, dont il attendait le décès pour entrer dans la lumière.

Né le 14 novembre 1948, il était devenu, en tant que fils aîné, l’héritier de la couronne à 3 ans et 3 mois, en février 1952, lorsque la princesse Élisabeth, 25 ans, était devenue reine à la mort de son père, George VI.

Charles et Diana divorcent officiellement en 1996. La princesse Diana meurt tragiquement l’année suivante, à Paris, alors qu’elle était poursuivie par des paparazzis. Charles voit sa cote de popularité s’effondrer à 4 %. Il se marie avec Camilla lors d’une cérémonie civile en 2005.

Critiques 

Homme de passions qui suscite parfois l’admiration et souvent les critiques, Charles a des idées arrêtées sur de nombreux sujets. Sûr de lui, il n’aime guère être contredit.

« Il est un peu égocentrique, il a grandi en étant le centre de son univers, avec des gens qui lui disaient qu’il était merveilleux », explique Penny Junor, auteure de plusieurs ouvrages sur la famille royale britannique.

Photo d'archives, AFP

Depuis des années, il insiste sur l’urgence face au réchauffement climatique, défend l’agriculture biologique et les médecines douces. Il mange peu de viande, jardine et parle à ses arbres. 

« C’est un activiste, estime Michel Faure, qui a signé la biographie de Charles. Il a des idées, veut les faire connaître, et persuader ses sujets qu’elles sont épatantes. »

Désormais roi, il va devoir respecter une stricte neutralité.

« Il aura toujours un peu de mal à s’y contraindre », estime Michel Faure. « Il comprend parfaitement ce qu’est la monarchie », tempère Penny Junor.

Et selon elle, avec ses nouvelles fonctions, devrait venir la popularité qui lui a manqué. 

Qui est Charles III

  • Naissance de Charles Philip Arthur George le 14 novembre 1948
  • Héritier de la Couronne à 3 ans et 3 mois, lorsque sa mère, la princesse Elizabeth, 25 ans, est devenue reine.
  • Couronné Prince de Galles par sa mère en juillet 1969 lors d’une cérémonie télévisée grandiose.
L’intronisation de Charles en tant que nouveau Prince de Galles en 1969.
Photo d'archives, AFP
L’intronisation de Charles en tant que nouveau Prince de Galles en 1969.

  • Création en 1976 de sa première organisation caritative, le Prince’s Trust. Il est président ou bienfaiteur de plus de 420 organisations caritatives.
  • Épouse Diana en 1981, avec qui il a deux fils, les prince William et Harry. Le couple divorce officiellement en 1996. Diana décède l’année suivante.
  • Il se marie lors d’une cérémonie civile avec Camilla en 2005.

– Avec Kathryne Lamontagne

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.