/misc
Navigation

Le jeu de contact au marbre n’a pas sa place

BBA-BBN-BBO-SPO-TORONTO-BLUE-JAYS-V-BALTIMORE-ORIOLES
Photo AFP Adley Rutschman a été déclaré retiré au marbre, mardi soir, avant que l’officiel Jeff Nelson ne change sa décision et le proclame sauf, estimant que le receveur des Blue Jays Alejandro Kirk avait obstrué la voie du joueur des Orioles de Baltimore.

Coup d'oeil sur cet article

La règle 7.13 stipule « à moins que le receveur ne soit en possession de la balle, il ne peut pas bloquer la trajectoire du coureur alors qu’il tente de marquer ». Le coureur sera déclaré sauf si le receveur enfreint cette disposition. 

Pourquoi avoir implanté cette nouvelle réglementation ? 

Le débat sur les collisions n’en finit plus depuis un match du mois de mai 2011 lorsque le receveur étoile des Giants de San Francisco Buster Posey a été frappé violemment par Scott Cousins, des Marlins de la Floride sur un jeu au marbre.

Sur l’impact, Posey a subi une fracture à la jambe gauche et trois ligaments ont été déchirés à la cheville. Sa saison venait de prendre fin.

La nouvelle réglementation empêche les joueurs de foncer comme des trains vers le marbre afin que le receveur perde le contrôle de la balle.

Deux temps, deux mesures

La plus mémorable collision au marbre est survenue au Match des étoiles du baseball majeur en 1970. À la 12e manche, il y avait deux retraits et Pete Rose a foncé au marbre à partir du deuxième coussin et s’est amené comme un train pour entrer en collision avec le receveur Ray Fosse. 

Ébranlé, le joueur étoile des Indians de l’époque a dû se retirer au vestiaire, victime d’une dislocation de l’épaule. Il n’a jamais été le même joueur par la suite. 

Cette violente collision a entre autres consacré Pete Rose pour son intensité au jeu. En réalité, il a frappé un joueur vulnérable. La même situation s’est déjà produite au hockey.

Rappelons-nous le regrettable et déplorable cheap shot de Dale Hunter, qui a frappé Pierre Turgeon par-derrière au cours du sixième match entre les Capitals de Washington et les Islanders de New York en 1993, après que Turgeon eut marqué et que le jeu était arrêté.

Au hockey, Hunter écope d’une suspension de 21 matchs tandis que Pete Rose est élevé au rang des « gagnants » par son désir de vouloir vaincre à tout prix. 

Dans les autres sports 

Un joueur en défensive au football a-t-il le droit d’assommer un receveur de passes avant qu’il puisse attraper le ballon ? Au hockey, un joueur adverse a-t-il le droit d’entrer en collision volontairement avec un gardien pour l’empêcher de bloquer ou de maîtriser la rondelle ?

Pour ou contre cette réglementation ?

L’auteur William Shakespeare analyserait cette réglementation en écrivant : « Êtes-vous pour ou contre les tentatives de blessures ? »

La Ligue de baseball junior Élite du Québec, que je préside, a approuvé la réglementation qui abolit les collisions au marbre avant même le baseball majeur. Le résultat est phénoménal, car depuis, aucun receveur ou coureur n’a subi des blessures majeures au corps ou à la tête à la suite d’un jeu serré à la plaque payante. 

Depuis le début de la série qui se termine aujourd’hui entre les Blue Jays et les Orioles à Baltimore, un jeu a soulevé la controverse au marbre. On doit reconnaître que si ce règlement n’était pas appliqué, fort possible que la saison du receveur des Blue Jays Alejandro Kirk serait peut-être terminée puisque le coureur des Orioles l’aurait frappé sans aucune retenue.

On ne peut pas toujours blâmer le coureur. Il faut pointer du doigt l’instructeur au troisième coussin qui force le joueur à foncer au marbre pour ajouter un point au tableau indicateur. 

Protection à la tête

Le port du casque protecteur à deux oreilles est obligatoire pour tous les frappeurs, coureurs, et en tout temps, pour les préposés soit aux bâtons ou aux balles. Les entraîneurs sur les buts ont aussi une protection à la tête. 

Sauf pour certains qui se considèrent comme des puristes du baseball, les jeunes amateurs de baseball n’ont pas connu cette violence inutile au marbre. Le contact au marbre est très risqué. Même chose au hockey où les conséquences pourraient être catastrophiques si un gardien de but ne portait pas de masque ou si un joueur sautait sur la patinoire sans casque protecteur.

Si vous désirez assister à de la violence gratuite, mais bien maîtrisée par les participants, je vous propose un gala de lutte. Je préfère abolir le contact au marbre au lieu d’assister à une collision qui pourrait mettre en péril la carrière de Shohei Ohtani.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.