/news/consumer
Navigation

Les organisations canadiennes prévoient augmenter leurs budgets de salaire

Coup d'oeil sur cet article

Les organisations canadiennes prévoient, pour la deuxième année consécutive, des augmentations salariales plus élevés qu’à l’habitude, d’après une enquête de Normandin Beaudry, chef de file dans le secteur des services-conseil en actuariat et rémunération globale. 

Plus de 750 organisations représentant environ 1,8 million d’employés au Canada ont participé à cette 12ee enquête annuelle sur les augmentations salariales. 

Cette étude a révélé que les augmentations atteindront 3,8 % pour 2023, excluant les gels.

Plus d’une organisation sur dix prévoit un budget moyen d’augmentations salariales supérieur à 5 %, et qui pourrait aller jusqu'à 20 %.

«Les résultats globaux de cette récente enquête ne sont pas surprenants compte tenu du contexte économique actuel et du marché de l’emploi ultra compétitif», a déclaré Anna Potvin, associée et chef de la pratique de rémunération chez Normandin Beaudry.

Le secteur des technologies de l’information (TI) est à l’avant-plan: déjà secteur important avant la pandémie, sa croissance a pris de l’ampleur au cours des deux dernières années avec le développement du télétravail et l’accélération de la transformation numérique. Les budgets d’augmentations salariales prévus en 2023 au Canada par organisation du secteur des TI se situent entre 4,2 % et 5,8 %, sans les gels.

Les entreprises prévoient de plus grandes augmentations que les grosses, a noté Normandin Beaudry dans son étude.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.