/lifestyle/techno
Navigation

Jeux vidéo: Atari fête ses 50 ans

Jeux vidéo: Atari fête ses 50 ans
Image courtoisie Atari

Coup d'oeil sur cet article

C’est en juin 1972 à Sunnyvale, en Californie, que Nolan Bushnell et Ted Dabney fondent une compagnie appelée Atari. C’est le début d’une révolution... 

Les fondateurs sont américains, mais le nom de la compagnie est japonais. «Atari», c’est une position des pions du jeu «Go» qui assure au joueur de prendre plusieurs pions de son adversaire au prochain coup. «Atari» signifie également «frapper une cible» dans la langue du pays du soleil levant. Bien qu’il n’y ait aucun rapport, le logo hyper connu de la compagnie a été surnommé le «Fuji» en référence à la montagne.

En morceaux

C’est pour développer l’équivalent du jeu de tennis de l’Odyssey de Magnavox en version arcade que les deux hommes créent Atari. Le résultat est un classique, premier jeu vidéo grand public: «Pong». Trois ans plus tard, la Atari Video Computer System (VCS) arrive sur le marché et sera renommée la Atari 2600. Là encore, c’est le succès. Mais, puisqu’il faut de l’argent frais, Bushnell vend la compagnie au groupe Warner en 1976 pour une somme d’environ... 32 millions $US. Et le groupe de communications se frotte les mains, la division Atari comptant pour le tiers de ses revenus et étant la compagnie à la plus forte croissance aux États-Unis. Mais le crash de l’industrie des jeux vidéo de 1983 stoppe net cette ascension fulgurante. Warner vend la division électronique d’Atari à Jack Tramiel, fondateur de Commodore (ou, la firme de la Commodore 64) et conserve la division Atari Games avant de la vendre à Namco en 1985; elle sera finalement renommée Midway Games West Inc. en 1999 avant de cesser ses activités. Mais alors, qui se cache derrière Atari aujourd’hui? Pour faire simple, la compagnie Infogrames acquiert Hasbro Interactive en 2001 et devient ainsi propriétaire du nom «Atari» et de ses différentes propriétés. Atari S.A. est désormais une compagnie française dont les filiales sont, entre autres, Atari Interactive et Atari Inc pour l’Amérique du Nord... et sachez qu’Atari s’est essayé, sans succès, à un Atari Casino virtuel, mais qu’il existe même une division Atari Blockchain.

Et les jeux dans tout ça?

Oublions les entités légales et leurs propriétaires pour nous concentrer sur les titres qui ont fait la renommée de la marque. Car, outre «Pong» auquel il est toujours drôle de jouer aujourd’hui, ne serait-ce que pour se plonger dans une ambiance très «vintage», Atari est synonyme de grands classiques. En 1979, «Asteroids» enchante les joueurs, tant pour les consoles de l’époque que dans les arcades. Et une nouvelle version «Recharged», incluant une mise à jour visuelle, est désormais disponible. L’année suivante, le «gamer» doit défendre six villes des attaques de missiles balistiques dans «Missile Command». «Centipede» jeu de tir démoniaque sorti en 1981 a également fait l’objet d’un dépoussiérage en 2021 sous le titre «Centipede: Recharged».

Autres incontournables dans l’histoire de la compagnie, les jeux de la franchise «Roller Coaster Tycoon» ou les «Alone in the Dark», «Dragon Ball Z» et même «Enter the Matrix». Parmi les titres les plus étranges, mais toujours jouables gratuitement en ligne, citons «Ninja Golf». Oui, vous jouez au golf, ça va de soi, mais puisque vous êtes également un ninja, il faut vous battre contre les ennemis qui pullulent sur le parcours... dont des espèces de chiens de prairie. C’est du n’importe quoi, mais c’est bien drôle.

Un 50e rempli de «goodies»

Afin de souligner un anniversaire plus qu’important, Atari a décidé de faire les choses en grand. «Atari 50: The Anniversary Celebration» sortira au courant de cet hiver et contiendra – tenez-vous bien – plus de 90 titres du catalogue de la compagnie, incluant des jeux pour arcades et les défuntes consoles. De plus, les jeux seront présentés sous forme de ligne du temps interactive permettant également de découvrir des vidéos, des entrevues et des archives d’époque.

Et enfin, sortons des jeux vidéo. Les amateurs de LEGO apprécieront de savoir qu’un modèle en briques de la VCS, spécialement créé pour cet anniversaire, est disponible à un prix qui en fera sursauter plus d’un.

Le carnet de liens

Atari: https://atari.com/ le site officiel «Pong» : https://www.ponggame.org/ gratuit, pour fureteurs «Asteroids» : https://freeasteroids.org/ gratuit, pour fureteurs «Asteroids Recharged» : https://atari.com/products/asteroids-recharged pour différentes plateformes «Missile Command Recharged» : https://atari.com/products/missile-command-recharged pour différentes plateformes «Centipede Recharged» : https://atari.com/products/centipede-recharged pour différentes plateformes La franchise «Roller Coaster Tycoon»: https://atari.com/collections/games-rollercoaster-tycoon pour différentes plateformes La franchise «Alone in the Dark» : https://aloneinthedark.thqnordic.com/ pour différentes plateformes La franchise «Dragon Ball Z»: https://www.bandainamcoent.com/games/dragon-ball-z-kakarot pour différentes plateformes «Ninja Golf»: https://www.retrogames.cz/play_1104-Atari7800.php?language=EN pour fureteurs «Atari 50: the Anniversary Celebration»: https://atari.com/products/atari-50th-the-anniversary-celebration pour différentes plateformes

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.