/entertainment/movies
Navigation

«Pinocchio»: la trame sonore, une partie intégrante du scénario

«Pinocchio»: la trame sonore, une partie intégrante du scénario
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Alan Silvestri et Glen Ballard ont composé la trame sonore du nouveau «Pinocchio», réalisé par Robert Zemeckis et mettant en vedette Tom Hanks dans le rôle de Geppetto. Entretien... 

• À lire aussi: «Pinocchio»: réinventer la roue?

Les deux compositeurs ont collaboré à de multiples reprises avec le cinéaste, Alan Silvestri en étant à plus de 20 participations incluant des classiques comme «Retour vers le futur» ou «Forrest Gump».

«Oui, Bob [Robert Zemeckis, le réalisateur] m’appelle en me disant qu’il a un projet pour moi, c’est aussi simple que ça. Par contre, je ne prends jamais pour acquis qu’il va me téléphoner, même après 22 ou 23 films. Et c’est toujours magnifique lorsque le téléphone sonne, il me dira par exemple de réserver du temps en avril prochain et ça, ça veut dire que j’ai été invité à participer à sa prochaine grande aventure», a indiqué Alan Silvestri à l’Agence QMI il y a quelques jours.

«Quand j’ai reçu le fameux appel, c’était comme de recevoir plein de cadeaux le jour de Noël. Nous savions tous les deux que ce serait un défi, mais l’invitation suffit comme inspiration», a dit, pour sa part, Glen Ballard.

La «grande aventure» qui a tant occupé les deux hommes est la nouvelle version, en prises de vues réelles, de «Pinocchio», classique s’il en est un des studios d’animation et datant de 1940. Alan Silvestri et Robert Zemeckis ont, ainsi que l’a souligné Glen Ballard, «développé, avec les années, une manière intuitive de travailler ensemble. Il y a une telle synchronisation narrative entre eux».

Pas de censure...

Car, pour les compositeurs, la trame sonore fait partie intégrante de l’histoire. Et c’est pour cette raison qu’ils ont, avec Robert Zemeckis, décidé de conserver les paroles originales des pièces musicales, même si le sens de certains mots s’est considérablement modifié – le mot « gay » notamment qui, désormais, est péjoratif alors qu’il voulait dire «joyeux» dans les années 1940.

«Nous voulions utiliser les chansons originales et c’est aussi ce que souhaitaient Robert et Disney. Tout a un contexte et ces pièces datent des années 1940. Nous n’y avons rien trouvé de controversé et, pour nous, il était important de rappeler aux cinéphiles le sens des mots utilisés. Les paroles fonctionnent telles qu’elles sont et cela aurait été une erreur de ne pas les conserver», a souligné Alan Silvestri.

Son collègue a ajouté qu’«une partie des raisons qui nous ont poussés à refaire "Pinocchio" était de rendre hommage à l’original en mettant en relief certains aspects de l’original tout en racontant l’histoire à nouveau. Ces chansons sont des classiques d’un film iconique. Et elles n’avaient aucun besoin d’amélioration».

Cela n’a pas empêché Robert Zemeckis de modifier certaines choses, notamment l’ajout de la chanson «I Will Always Dance», interprétée par Kyanne Lamaya, qui tient le rôle de Fabiana, une marionnettiste que Pinocchio rencontre lors de son passage dans le cirque de Stromboli.

Mais l’une des scènes les plus illustratives de ce maillage étroit entre film, scénario et musique est celle dans laquelle les enfants de l’île aux plaisirs fracassent des horloges... en rythme avec la trame sonore.

«Toute cette séquence ressemblait à une espèce de ballet. Et c’est quelque chose que Robert fait dans ses films, comme pour l’horloge de la tour dans "Retour vers le futur". Glen et moi donnions donc du matériel sonore à Bob et le tout a été un processus de va-et-vient constant. Lorsque Bob a entendu ce que nous avions fait, il a commencé à créer des éléments visuels spécifiques. Et Glen et moi ajoutions des choses en fonction de ce qu’il faisait. C’était un long processus, mais les enfants sont en synchronisation parfaite avec la musique parce qu’elle a été composée avant que le film soit tourné.»

«Pinocchio» est disponible via Disney+ depuis le 8 septembre.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.