/world/guerre-en-ukraine
Navigation

Kyïv accuse la Russie pour les coupures d'électricité dans l'est de l'Ukraine

Kyïv accuse la Russie pour les coupures d'électricité dans l'est de l'Ukraine
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a affirmé dimanche que la Russie était responsable des coupures de courant qui touchent de larges territoires dans l'est de l'Ukraine et il a accusé Moscou de frapper délibérément des infrastructures civiles. 

• À lire aussi: L'Ukraine annonce l'arrêt du dernier réacteur en activité à la centrale nucléaire de Zaporijjia

• À lire aussi: Des «milliers» de personnes ont fui la région de Kharkiv vers la Russie en 24 h

«Une coupure totale de courant dans les régions de Kharkiv et Donetsk, une partielle dans les régions de Zaporijjia, Dnipropetrovsk et Soumy», a écrit M. Zelensky dans un communiqué sur les réseaux sociaux, jetant le blâme sur les «terroristes russes».

«Aucune installation militaire» touchée, a-t-il ajouté. «Le but est de priver les gens de lumière et de chauffage.»

  • Écoutez l'édito de Guillaume Lavoie diffusé chaque jour en direct 13 h 43 via QUB radio :

Peu de temps avant lui, les autorités locales avaient signalé des bombardements russes sur des infrastructures stratégiques, qui ont entraîné des coupures de courant dans de vastes zones de l'est de l'Ukraine, où Kyïv a lancé une contre-offensive qui a enfoncé les lignes russes.

Les coupures d'électricité touchent des territoires où des millions de personnes habitaient avant la guerre.

Le gouverneur de la région de Kharkiv (nord-est), où Kyïv a revendiqué les plus grands gains territoriaux durant sa contre-offensive, a déclaré sur les réseaux sociaux que l'armée russe avait «frappé des infrastructures essentielles» dans la région et dans sa capitale éponyme. Selon Oleg Sinegoubov, «il n'y a plus d'eau ni d'électricité dans plusieurs agglomérations. Les services d'urgence tentent de contrôler les incendies sur les sites qui ont été frappés».

Le gouverneur de la région de Dnipropetrovsk (centre est), Dmytro Reznichenko, a également rejeté la responsabilité sur les Russes pour les coupures de courant dans sa zone. «Plusieurs villes et communes de la région de Dnipropetrovsk sont sans électricité. Les Russes ont frappé les infrastructures énergétiques. Ils n'arrivent pas à accepter leur défaite sur le champ de bataille», a-t-il dit.

Son homologue de la région de Soumy (est) a indiqué que les coupures d'eau et d'électricité touchaient au moins 135 villes et villages de sa juridiction.

Des journalistes de l'AFP se trouvant à Kramatorsk, dans la région de Donetsk (est), ont confirmé que les coupures touchaient également cette ville, l'une des plus grandes de l'est encore sous contrôle ukrainien. Le gouverneur régional a également signalé des coupures ailleurs dans sa zone.

Les frappes russes ont également semé le désordre sur le rail ukrainien. La compagnie nationale de chemins de fer a annoncé des retards dans tout l'est du pays.

Le porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères, Oleg Nikolenko, a jugé que ces attaques étaient «un acte de désespoir après les immenses pertes de la Russie et sa retraite dans l'est de l'Ukraine».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.