/world/america
Navigation

[PHOTOS] Brésil: Michelle Bolsonaro, Première dame au cœur de la campagne

[PHOTOS] Brésil: Michelle Bolsonaro, Première dame au cœur de la campagne
AFP

Coup d'oeil sur cet article

BRASILIA | Le président Jair Bolsonaro a été «choisi par Dieu» pour sauver le Brésil, assure son épouse Michelle, une Première dame auparavant discrète mais à présent en première ligne dans la campagne de réélection de son mari. 

• À lire aussi: Brésil: Bolsonaro dit qu'il va quitter la politique en cas de défaite

• À lire aussi: Brésil : Un sympathisant de Lula tué à coups de hache par un bolsonariste

• À lire aussi: Les sondages «mentent», dit Bolsonaro lors d'une fête nationale sous tension

Sa mission: renforcer le soutien des évangéliques et reconquérir l’électorat féminin, souvent repoussé par les dérapages misogynes du chef de l’État.

Avant le lancement officiel de la campagne, il y a un mois, Michelle Bolsonaro, une fervente évangélique de 40 ans, n’était pas sous les feux des projecteurs.

[PHOTOS] Brésil: Michelle Bolsonaro, Première dame au cœur de la campagne
AFP

Elle était plutôt cantonnée aux coulisses du pouvoir et on lui prêtait une influence dans la nomination d’un pasteur presbytérien au ministère de l’Éducation et du premier juge évangélique à la Cour suprême.

Mais quand son mari de 67 ans, qu’elle a épousé en secondes noces en 2007 et avec lequel elle a eu un deuxième enfant, s’est lancé dans la bataille pour un second mandat, elle a été propulsée sur le devant de la scène.

[PHOTOS] Brésil: Michelle Bolsonaro, Première dame au cœur de la campagne
AFP

Lors du première réunion de campagne, le 17 août à Juiz de Fora, où Jair Bolsonaro avait été victime d’un attentat à l’arme blanche il y a quatre ans, ce n’est pas le chef de l’État qui a fait le discours de clôture mais, symboliquement, la Première dame.

«C’est la personne la plus importante ici», avait-il déclaré, avant de passer le micro à son épouse pour une intervention digne d’un prêche de pasteur, ponctuée d’un appel à réciter le «Notre père» qui a ému des milliers de militants galvanisés.

[PHOTOS] Brésil: Michelle Bolsonaro, Première dame au cœur de la campagne
AFP

«Indébandable»

Fin juillet, lors d’un événement du parti du président à Rio de Janeiro, Michelle Bolsonaro avait décrit son époux «choisi par Dieu», d’homme «au cœur pur», avant de lancer dans un éclat de rire: «sans compter qu’il est super beau».

Sur le plan politique, elle soutient qu’il est «le président qui a promulgué le plus de lois pour protéger les femmes», notamment en matière de santé publique.

[PHOTOS] Brésil: Michelle Bolsonaro, Première dame au cœur de la campagne
AFP

Les femmes représentent 53% de l’électorat brésilien appelé à voter lors du 1er tour de scrutin le 2 octobre.

Selon le dernier sondage de l’institut de référence Datafolha jeudi, Jair Bolsonaro accuse 12 points de retard sur l’ex-président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva (45% à 33%).

[PHOTOS] Brésil: Michelle Bolsonaro, Première dame au cœur de la campagne
AFP

L’écart est encore plus important concernant l’électorat féminin (46% à 29%).

C’est pourquoi au côté de Michelle, Jair Bolsonaro voudrait apparaître «bon père de famille, conservateur, un candidat fiable», dit Carolina Botelho, chercheuse en communication politique à l’Université de l’État de Rio de Janeiro.

[PHOTOS] Brésil: Michelle Bolsonaro, Première dame au cœur de la campagne
AFP

Le rôle de la Première dame est «de rendre Bolsonaro plus attractif pour les femmes», renchérit Sergio Praça, analyste politique de la Fondation Getulio Vargas.

Une mission délicate face à un homme imprévisible qui n’hésite pas à proférer des propos machistes à ses côtés.

[PHOTOS] Brésil: Michelle Bolsonaro, Première dame au cœur de la campagne
AFP

Haranguant la foule lors de la fête nationale du 7 septembre à Brasilia, Jair a embrassé Michelle avec fougue et s’est autorisé une allusion sur sa supposée puissance sexuelle, usant du barbarisme «imbrochavel» (qui peut se traduire par "indébandable") désormais populaire chez ses partisans.

[PHOTOS] Brésil: Michelle Bolsonaro, Première dame au cœur de la campagne
AFP

«Dieu au-dessus de tout»

La montée en puissance de la Première dame dans la campagne a été sanctionnée par les autorités électorales, son temps de parole ayant excédé la limite fixée pour un allié du candidat dans les spots officiels.

Cependant, Carolina Botelho estime que l’effet concret sur les intentions de vote reste limité, l’épouse du chef de l’Etat prêchant surtout des convaincues: «Elle est peut-être parvenue à renforcer les convictions des électrices de Bolsonaro, mais pas à changer l’avis des autres. Son discours fait mouche pour un public fanatique mais pas pour l’ensemble de la population».

[PHOTOS] Brésil: Michelle Bolsonaro, Première dame au cœur de la campagne
AFP

En revanche, Michelle Bolsonaro est un atout-maître pour s’assurer la fidélité de l’électorat évangélique, selon Adriano Laureno, analyste politique du cabinet de consultants Prospectiva. «Elle s’exprime comme les pasteurs, avec des allusions constantes à Dieu, à la lutte du bien contre le mal», explique-t-il.

Les Brésiliens de confession évangélique représentent environ un tiers de la population et certains leaders de puissantes églises affirment qu’ils seront majoritaires dans dix ans.

[PHOTOS] Brésil: Michelle Bolsonaro, Première dame au cœur de la campagne
AFP

Selon les sondages, plus de la moitié des Brésiliens considèrent que les valeurs religieuses doivent aller de pair avec les convictions politiques.

C’est pourquoi Michelle Bolsonaro n’hésite pas à scander à chaque apparition publique le slogan de son époux-candidat: «Le Brésil au-dessus de tout, Dieu au-dessus de tous».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.