/misc
Navigation

Une question à 100$ pour Justin Trudeau

Coup d'oeil sur cet article

Depuis maintenant une semaine, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a un nouvel adversaire dans le camp conservateur.

La victoire sans équivoque de Pierre Poilievre vient changer la dynamique sur la scène fédérale. Il est clair que M. Poilievre sera un chef de l’opposition officielle coriace d’ici la prochaine élection.

Pierre Poilievre
AFP
Pierre Poilievre

La grande question maintenant est de savoir quand aura lieu la prochaine élection. On l’oublie, mais le gouvernement libéral est minoritaire. Est-ce que les partis d’opposition feront tomber Justin Trudeau? Ou il devra trancher par lui-même?

Imaginons que le premier ministre préfère l’option où c’est lui qui décide.

  • Écoutez la rencontre Yasmine Abdelfadel et Marc-André Leclerc diffusée chaque jour en direct 6 h via QUB radio :

Mariage PLC-NPD

En mars dernier, les libéraux et les néo-démocrates ont signé une alliance pour les prochaines années.

Parmi les termes de l’union, le programme national de soins dentaires est sans doute l’élément qui est le plus contraignant pour le gouvernement libéral.

La semaine dernière, Justin Trudeau a annoncé des mesures pour contrer l’inflation, dont la Prestation dentaire canadienne pour les enfants de moins de 12 ans qui n’ont pas accès à une assurance dentaire. Une première étape vers un programme national, comme le demande le NPD; d’ici là, le gouvernement fédéral va verser l’argent aux familles.

Malgré cette alliance, Justin Trudeau peut décider de déclencher des élections à tout moment. Clairement, en donnant ce que veut le NPD, il a décidé de faire l’impasse sur l’automne.

Ainsi, la prochaine fenêtre électorale sera le prochain budget au printemps 2023.

  • Écoutez le commentaire de Marc-André Leclerc diffusée chaque jour en direct 6 h via QUB radio :

Rester ou partir?

Est-ce que Justin Trudeau va laisser le temps aux conservateurs de s’organiser avec leur nouveau chef, ou il va essayer de les prendre par surprise?

Ce n’est pas une mince décision. 

De plus, M. Trudeau doit se demander s’il veut rester en poste. Veut-il un combat contre un adversaire qui sera sans pitié comme Pierre Poilievre?

La dynamique sur la scène fédérale vient de changer, et ne soyez pas surpris si on retourne aux urnes plus tôt que tard.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.