/travel/destinations/quebec
Navigation

Plaisirs de montagne à Sainte-Agathe-des-Monts

Cité des bois
Photo courtoisie, Tyroparc L’âge minimum pour le premier niveau de la Cité des bois est de trois ans, avec accompagnateur

Coup d'oeil sur cet article

Vous connaissez le mont Catherine? Puisqu’il n’y a pas de station de ski, peu de gens le connaissent, du moins par son nom. Là se trouve le Tyroparc avec des tyroliennes géantes, une via ferrata et un parcours d’hébertisme en hauteur. 

À première vue, ces plaisirs de montagne semblent inaccessibles et pourtant, c’est à la portée de pas mal tout le monde, même les enfants.  

Mégatyroliennes 

Lors des débuts du Tyroparc en 2015, je me suis empressé d’essayer leurs mégatyroliennes, nettement plus imposantes que celles des parcours d’Arbraska ou d’Arbre en arbre. Il y en a quatre.

La première mène sur le flanc opposé du mont Catherine, sur une longueur de 610 mètres. On a vraiment l’impression de survoler la montagne comme un oiseau. 

C’est sans compter la plus longue tyrolienne, laquelle s’étire sur 900 mètres. Là encore, la hauteur, s’élevant à 115 mètres, donne de vives sensations. 

Une particularité : un enfant (à partir de cinq ans) et un parent peuvent unir leur attelage pour descendre joyeusement ensemble.  

Le Tyroparc comprend quatre mégatyroliennes. À partir de l’âge de cinq ans, un enfant peut se joindre à un parent.
Photo courtoisie, Tyroparc
Le Tyroparc comprend quatre mégatyroliennes. À partir de l’âge de cinq ans, un enfant peut se joindre à un parent.

Ascension accessible 

Autre activité du Tyroparc : grimper à flanc de montagne en empruntant une via ferrata, un parcours aménagé avec échelons, poignées et câbles d’acier. 

Au pied de la falaise de 60 mètres, le sommet apparaît inatteignable. Mais plus on se familiarise avec les mousquetons pour les attacher aux points d’ancrage, plus on avance. Lentement mais sûrement, on progresse sans trop d’effort, tout en faisant une halte ici et là pour admirer le point de vue. 

Grimper à flanc de montagne avec la via ferrata, plus facile qu’on le croit.
Photo courtoisie, Tyroparc
Grimper à flanc de montagne avec la via ferrata, plus facile qu’on le croit.

La Cité des bois 

Il s’agit là d’un parcours d’hébertisme en hauteur excitant à faire en famille. Tyroliennes, ponts de singe et passerelles agrémentent l’expérience. 

Il y a plusieurs niveaux de hauteur et de difficulté, selon l’âge et la taille des jeunes. Bien attachés à une ligne de vie continue, parents et enfants vivent ensemble une belle aventure.  

TYROPARC 

  • Forfaits (une ou plusieurs activités) : mégatyroliennes, via ferrata, Cité des bois
  • Expérience non nécessaire
  • Réservation en ligne requise
  • www.tyroparc.com 

D’AUTRES IDÉES DE SORTIES 

Mont Sutton l’automne 

Le Festival d’automne a lieu tous les week-ends jusqu’au 16 octobre. Aux balades en télésiège et à la marche s’ajoutent le vélo de montagne et la tyrolienne géante. Concerts en plein air et dégustation de vins locaux. 

www.montsutton.com 

Mont Gleason en couleurs 

Près de Victoriaville, cette station célèbre son festival des couleurs les week-ends jusqu’au 10 octobre. Remontées mécaniques et randonnée pédestre. Chiens en laisse acceptés. Jeux pour enfants. 

www.montgleason.ca


Alain Demers est l’auteur du livre Redécouvrir le Québec : 101 destinations, publié aux Éditions du Journal.  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.