/finance/opinion/columnists
Navigation

Une assurance collective pour les personnes trans voit le jour chez Desjardins

Fondation Émergence
Photo Pierre-Paul Poulin Laurent Breault, directeur de la Fondation Émergence, et Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins.

Coup d'oeil sur cet article

Quand j’ai pris connaissance de l’initiative de Desjardins qui offrira à partir d’octobre une assurance collective adaptée aux besoins particuliers des personnes trans, j’ai été touchée par l’audace et l’ouverture.

• À lire aussi: Logement: nous sommes «sur la ligne de l’iniquité intergénérationnelle»

J’ai découvert que le président Guy Cormier est, comme moi, relativement proche de cette réalité. Le fils de sa cousine, Julien, est devenu Jane. 

« Ce qui m’a ému et marqué, c’est à quel point j’avais sous-estimé la réflexion que cette personne a eue. Pas dans les mois, mais dans les années avant d’affirmer son genre et de poser des gestes d’affirmation en devenant femme. Des années de réflexion, de doute, de peine, de tristesse, d’inquiétude, d’anxiété », raconte M. Cormier qui, à travers ses conversations avec Jane, a pu mesurer l’importance de l’accompagnement.

Je suis bien placée pour le comprendre, car je suis la maman d’un jeune adulte en pleine transition de genre. Et il n’y a pas tant de ressources pour accompagner. Quand les parents se rebiffent ou qu’ils n’ont pas les moyens d’aider, le jeune se retrouve en fort mauvaise posture. Il y a beaucoup de dépenses qui viennent avec cela, entre chirurgies, psychologie, nouveaux vêtements, nouveau passeport et nouvelles pièces d’identité. 

La couverture offerte par Desjardins au Canada va rembourser des interventions qui ne sont pas prises en charge par le régime public d’assurance maladie, par exemple l’épilation laser ou la greffe de cheveux. Elle est centrée sur l’aspect chirurgical de la transformation, dont les frais élevés peuvent empêcher certaines personnes de vivre leur identité. 

Seul bémol, l’assurance ne remboursera pas les frais d’accompagnement par les sexologues, une profession rarement couverte par les assureurs et qui est pourtant en première ligne des besoins des personnes en transition de genre.

Trousse d’accompagnement

Maintenant, il y a une autre audace de Desjardins Assurances qu’il faut souligner. L’organisation met à la disposition des entreprises une trousse d’accompagnement pour permettre aux employeurs d’avoir une meilleure compréhension des réalités trans et de se familiariser avec les termes à utiliser, en plus d’offrir des outils pour créer un milieu de travail inclusif. 

« Je garantis que les entreprises qui vont s’ouvrir vont avoir des candidatures, parce que les personnes trans et LGBTQ+ cherchent les entreprises les plus inclusives », souligne Laurent Breault, directeur de la Fondation Émergence, dédiée à la lutte contre l’homophobie et la transphobie. Émergence travaille en partenariat avec Desjardins sur ce dossier. 

La pénurie de main-d’œuvre n’est pas magique pour les personnes trans, souvent discriminées, mais elle invite à plus d’inclusion, par la force des choses. Sauf qu’au-delà d’une embauche, protéger les personnes trans de l’intimidation, du harcèlement et des micro-agressions au travail, ça nécessite des efforts et la trousse aidera – je l’espère. 

Donner le ton

À son arrivée à la présidence, Guy Cormier a voulu favoriser la place des femmes et, au fil des ans, il dit s’être ouvert aux réalités des LGBTQ+ ; il est d’ailleurs président d’honneur de l’encan d’art en ligne de la Fondation Émergence et il prononcera une conférence le 2 octobre à la clôture. 

« On est le plus gros employeur privé au Québec, on a à donner le ton, à exercer du leadership, à être un modèle. Ça vient me chercher parce qu’il y a tellement d’exclusion et on n’a pas les moyens comme société de perdre une personne », considère M. Cormier.

Il a bien raison. Ça va au-delà des réalités économiques. C’est une question d’humanisme.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.