/news/elections
Navigation

«Absurde» de ne pas élire des conservateurs, selon Éric Duhaime

Le chef du PCQ lance un appel aux électeurs indécis

ELEC-DUHAIME-VTT
Photo Taïeb Moalla Le chef conservateur Éric Duhaime était de passage hier à La Tuque, en Mauricie. Il y a préconisé que la vitesse maximale permise des VTT passe de 50 à 70 km/h et que celle des motoneiges grimpe de 70 à 90 km/h.

Coup d'oeil sur cet article

Si le Parti conservateur du Québec (PCQ) ne fait pas élire des députés à l’Assemblée nationale le 3 octobre, cette «absurdité» pourrait «alimenter le cynisme» des Québécois et augmenter «la perte de confiance en nos institutions», prévient Éric Duhaime.

• À lire aussi: Quel est le principal défi de chaque chef en cette fin de parcours?

• À lire aussi: Immigration: les «bourdes» de Legault nuisent aux intérêts du Québec, dit Éric Duhaime

• À lire aussi: Des VTT et des motoneiges plus rapides, préconise Duhaime

C’est ce que le chef du PCQ a mentionné au Journal, hier, en entrevue éditoriale. Actuellement, certains sondages créditent son parti de près de 20 % dans les intentions de vote. 

Mais le mode de scrutin – majoritaire uninominal à un tour – pourrait lui jouer de mauvais tours. Hier soir, le site spécialisé Qc125 accordait entre zéro et cinq sièges au PCQ.

Selon M. Duhaime, «si un vote sur cinq [20 %] se ramasse et que ça ne change rien, puis qu’il y en a qui font un vote sur six ou un vote sur sept et qui ont une représentation plus importante que nous, ça va ébranler quelque chose là. C’est ça qu’il faut éviter. Idéalement, il faudrait que la composition de l’Assemblée nationale soit la plus représentative de la façon dont les Québécois vont s’exprimer».

Danger

Le chef conservateur appréhende que «les gens [aient] l’impression que voter c’est inutile. Ça, c’est dangereux parce que chaque vote doit compter».

Craint-il que cette éventuelle «distorsion électorale» conduise à des manifestations de colère ou même de violence chez certains de ses partisans ?  

«Il ne faut pas, réagit M. Duhaime vivement. C’est pour ça qu’il faut qu’on dise aux gens de voter, pour s’assurer qu’il y ait des députés qui rentrent et qui soient représentatifs du fort appui qu’obtient le Parti conservateur en ce moment.»

Malgré cette mise en garde, Éric Duhaime convient que le mode de scrutin était connu de tout le monde dès le début et déclare qu’il respectera les résultats du scrutin, quels qu’ils soient. 

  • Écoutez la rencontre Gilles Proulx et Richard Martineau diffusée chaque jour en direct 10 h 45 via QUB radio :

«Le vide» institutionnel

Pour illustrer l’aberration de la situation qui pourrait survenir le 3 octobre, Éric Duhaime rappelle qu’un parti politique est reconnu comme groupe parlementaire, à l’Assemblée nationale, s’il fait élire au moins 12 députés ou s’il obtient au moins 20 % des voix. 

«On pourrait être le seul groupe parlementaire reconnu puis ne pas avoir de députés ! Imaginez le vide dans lequel on va se retrouver. Ils vont être obligés, artificiellement, de nommer une opposition officielle qui n’est pas un groupe parlementaire. Et il y a quelqu’un qui remplit les critères d’un groupe parlementaire et qui ne pourrait même pas siéger à l’Assemblée nationale», a-t-il imaginé.

«Maximum d’appuis»

Pour que cela ne se produise pas, M. Duhaime lance un appel aux électeurs indécis. Il espère obtenir «un maximum d’appuis» à son parti, particulièrement dans la région de Québec où il se présente lui-même. 

Le chef conservateur n’a toutefois pas voulu se fixer une cible précise quant au nombre de députés nécessaires pour crier victoire.  

«Je suis un démocrate, j'ai choisi de m'investir dans le processus démocratique, et je ne changerai pas demain matin», a dit le chef conservateur. 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux