/sports/opinion/columnists
Navigation

Le Canada en mode préparation

FBL-WC-FRIENDLY-2022-QAT-CAN
Photo AFP Le défenseur Kamel Miller, du CF Montréal, et des coéquipiers de l’équipe canadienne ont félicité Cyle Larin (deuxième à partir de la gauche) après son but face au Qatar, vendredi, en Autriche.

Coup d'oeil sur cet article

Si les deux semaines de pause internationale signifient pour une majorité de joueurs un repos bien mérité, ce n’est pas le cas pour ceux qui sont invités en équipe nationale à participer à des matchs amicaux en guise de préparation pour la prochaine Coupe du monde qui se tiendra dans un peu plus d’un mois.

C’est le cas de certains Canadiens qui ont ainsi l’occasion de peaufiner leur préparation, autant tactique et stratégique que physique, en vue du grand rendez-vous au Qatar.

C’est cinq joueurs du CF Montréal qui ont reçu une invitation du Canada pour participer à deux duels amicaux. Ainsi, Kamal Miller, Samuel Piette, Ismaël Koné, Alistair Johnston et Joel Waterman ont tous fait leurs valises pour les matchs face au Qatar et à l’Uruguay.

Contre le premier, le Canada s’est imposé tellement facilement par le pointage de 2 à 0. Le Qatar agira en tant qu’hôte du Mondial de soccer et la formation n’était pas du tout comme je l’imaginais. Elle n’était en mesure de rien faire sur le terrain et ce calibre de jeu particulièrement faible m’a beaucoup surpris. Honnêtement, je pensais que le Qatar serait beaucoup plus compétitif et ce genre d’affrontement n’a pas vraiment aidé la préparation du Canada.

Piette a commencé la rencontre et a joué les 60 premières minutes de jeu avant d’être remplacé par Koné. Ce dernier a démontré ses habiletés pour tenter de se faire une place au sein de la sélection finale de l’équipe.

Miller et Johnston ont également amorcé le duel à leur poste et ont offert une bonne performance. Le seul membre du CF Montréal qui n’a pas joué a été Waterman et j’ai été surpris de constater ça. Il est nouvellement arrivé dans l’entourage de l’équipe et je pensais que John Herdman l’utiliserait dans ce match pour pouvoir l’évaluer dans une rencontre un peu plus «facile».

Cependant, le deuxième match de l’unifolié, contre l’Uruguay, sera un bon test pour la troupe de Herdman face à un adversaire qui a eu du succès en Coupe du monde. Est-ce que ce sera l’occasion pour l’entraîneur-chef d’insérer Waterman dans la formation? On ne sait pas, mais il est clair que le défenseur aimerait bien être en mesure de démontrer ce qu’il peut faire.

Le Qatar, controversé

Ce fut une décision bien controversée, à mon avis, de choisir le Qatar comme pays hôte du Mondial, notamment en raison du traitement réservé aux travailleurs étrangers, mais aussi par rapport au fait que le tournoi se déroulera en novembre, du jamais-vu.

La FIFA est beaucoup critiquée et questionnée puisqu’ils sont plusieurs, que ce soit des ex-joueurs ou des politiciens, à condamner ce choix.

Un repos salutaire

Pendant ce temps, la plupart des joueurs du CF Montréal profiteront de ces deux semaines de repos pour recharger leurs batteries en vue de la dernière ligne droite de la saison et des éliminatoires. C’est une occasion de reposer leurs corps et cerveau tout en maintenant un bon niveau de condition physique pour s’assurer d’être prêts au retour.

Ainsi, Wilfried Nancy et son staff ont probablement donné un repos complet de quelques jours à tout le monde. Je pense que l’entraîneur du CF Montréal, lorsque l’action reprendra en MLS, fera une plus grande rotation entre ses joueurs pour donner du repos aux joueurs internationaux. 

La deuxième place dans l’Association de l’Est est acquise. La première place est toujours dans le domaine du possible, mais difficile, surtout si plus de cinq joueurs n’ont pas eu de repos.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.