/misc
Navigation

Un gros premier test pour Poilievre

Coup d'oeil sur cet article

Depuis son élection comme chef du Parti conservateur du Canada, Pierre Poilievre est en train de placer son monde autour de lui. Ce qui est la norme en politique. 

Ainsi, au cours des derniers jours, le député de Carleton a nommé un nouveau chef de cabinet, un nouveau directeur au parti et une nouvelle équipe de direction (leader parlementaire, whip et lieutenant politique pour le Québec). 

M. Poilievre fait bien de faire le ménage et de placer de nouveaux visages dans des postes névralgiques pour lui d’ici la prochaine élection.

Cependant, le plus gros défi pour le nouveau chef conservateur sera de remporter l’élection partielle dans Mississauga–Lakeshore.

  • Écoutez la rencontre Yasmine Abdelfadel et Marc-André Leclerc diffusée chaque jour en direct 6 h via QUB radio :

Grande région de Toronto

D’ici le 26 novembre prochain, Justin Trudeau doit déclencher l’élection partielle dans Mississauga–Lakeshore, dans la grande région de Toronto, à la suite du départ du député libéral Sven Spengemann.

M. Spengemann a annoncé sa démission, en mai dernier, pour accepter un rôle aux Nations Unies. En 2021, les libéraux ont remporté la circonscription avec 44,94% contre 38,68% pour les conservateurs.

Depuis 1988, les conservateurs ont remporté cette circonscription à une seule reprise, soit en 2011 lorsque Stephen Harper avait gagné une majorité avec 166 sièges.

Faire une percée dans ce coin du pays aurait un effet colossal en vue de la prochaine campagne fédérale. Ça pourrait avoir le même effet que le gain de la CAQ dans Louis-Hébert quelques mois avant l’élection provinciale au Québec en 2018.

Sondages

Présentement, les sondages nationaux donnent une avance d’environ cinq ou sept points à Pierre Poilievre sur Justin Trudeau.

C’est agréable d’avoir des coups de sonde positifs après une chefferie, mais il n’y a pas de substitut à une victoire sur le terrain.

Durant la chefferie, M. Poilievre a remporté Mississauga–Lakeshore avec 63% des points contre 18% pour Jean Charest. Voyons voir maintenant si le chef conservateur peut faire la même chose contre Justin Trudeau.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.